NBA – La franchise en pôle position pour recruter James Harden

James Harden
FOX Sports Asia (DR)

La fréquence des rumeurs a beau diminuer, le transfert de James Harden reste un dossier chaud au sein de la ligue. Selon les insiders, une équipe garde les devants dans la course pour attirer la star des Rockets.

Publicité

Le feuilleton en ferait presque oublier le classement des Rockets. Même si des conclusions peuvent difficilement être tirées après une simple semaine de compétition, la franchise texane occupe la dernière place à l’Ouest. Les 2 défaites concédées peuvent facilement s’expliquer par les absences de John Wall et DeMarcus Cousins, mais aussi par le climat qui règne dans le roster.

Car malgré un James Harden toujours aussi facile sur les parquets, la silhouette de son départ qui se dessine hante quelque peu le vestiaire de Houston. Tant que ce dernier ne sera pas acté, il risque de continuer d’influer sur les résultats. Et malheureusement, les derniers rapports ne témoignent pas d’avancées significatives en ce sens.

Publicité

Face à ce constat, le MVP 2018 tente le tout pour le tout, et approuve un à un les potentiels points de chute. Deux nouvelles équipes sont ainsi venues se greffer à celles qu’il avait déjà pu désigner ces dernières semaines. Mais ce serait bien l’une des premières qu’il a envisagées qui tiendrait la corde selon les insiders, comme le rapporte Henry Abbott de True Hoop.



La liste des équipes où il pourrait finir continue de grandir et de changer jour après jour. C’est devenu le sujet préféré dans cette saison NBA. Mais beaucoup d’insiders estiment que Philadelphie reste la mieux placée. Harden veut y aller, et Morey l’aime tellement qu’il vient de recevoir une amende de 50.000$ pour un tweet automatique félicitant Harden.

Publicité




Le GM des Sixers a en effet eu la surprise d’écoper d’une lourde sanction financière pour un message anodin posté récemment. Mais ce semblant de tampering ne serait pas l’élément qui lui confère un avantage sur ses rivaux dans le dossier selon Abbott.

Et puis les 76ers ont Ben Simmons, le genre de jeune star que (Rafael) Stone attend en retour de son joueur.

Aux dernières nouvelles, et malgré les discours que peuvent offrir les dirigeants de Philly sur le sujet, le meneur australien pourrait bien être sacrifié. À Morey de passer la seconde pour obtenir le gros lot.

Publicité

Malgré une concurrence de plus en plus accrue, les Sixers garderaient donc les rênes dans le dossier James Harden. Attention néanmoins à ne pas laisser le Barbu trop flamber à Houston, sous peine de voir son prix grimper en flèche.

Feed NBA 24/24