NBA – « Il torchait des Heineken, il n’a jamais joué un match sobre de sa vie »

Dennis Rodman et Michael Jordan fêtent le titre
Mike Nelson

Jouer en NBA sobre, entouré de certains des meilleurs athlètes du monde, c’est déjà compliqué. Mais sous l’emprise de l’alcool ? Ca devient quasiment impossible… même si un joueur s’en est plutôt bien sorti !

Publicité

En NBA, la réussite va souvent de pair avec un mode de vie et une éthique de travail irréprochables. A une époque, pourtant, les diététiciens et différents coachs étaient moins présents, et certains joueurs en profitaient pour s’autoriser de grandes largesses. Dans les années 1980, le fléau majeur était la cocaïne, mais pas besoin de la poudre blanche pour être hors de forme (coucou Charles Barkley).

Autre substance qui fait frémir les franchises ? L’alcool. Et à ce jeu-là, il faut croire qu’on tient le champion absolu : Manute Bol ! Le géant soudanais a été quelque peu « cafté » par Jayson Williams, son sulfureux ancien coéquipier qui avait déjà balancé sur la taille de ses parties intimes.

Publicité

Au micro de VICE Sports, Williams a été cash quant à la drôle d’habitude du pivot, qui cherchait en fait à gagner du poids :

Ils laissaient Bol boire tout le temps, alors il buvait des Heineken du matin au soir pour prendre du poids. Il n’a jamais joué un seul match sobre en NBA.



Quand on connait l’adresse du Soudanais à l’époque, et sa capacité à bloquer les tirs en défense, on peut en conclure que le bonhomme supportait plutôt bien la bière ! Voilà en tout cas une nouvelle histoire à ajouter aux diverses légendes qui circulent sur le père de Bol Bol.

Publicité

La plus célèbre d’entre elle concerne son âge. Selon toute vraisemblance, Manute était beaucoup plus vieux que ce qu’il disait, certains avançant même un écart de 10, 15 ou 20 ans entre l’âge qu’il prétendait avoir et son vrai âge ! Williams raconte une anecdote saisissante à ce propos :

Il disait qu’il avait 30 ans, mais j’étais sur le banc et je voyais tous ces cercles et toutes ces cicatrices sur sa tête. Un jour je lui ai demandé : « Manute, c’est quoi tout ça sur ton visage ? » Il m’a répondu : « L’homme blanc a perdu mon certificat de naissance dans la jungle, alors tous les 5 ans je prends un caillou et je me fais une marque sur la tête ». J’étais genre : « ok ». Puis le match suivant je calcule et je me dis : « Merde, il a 55 ans ! »

Publicité

Si le mythe perdure quant à l’âge du pivot, on sait désormais que Manute Bol jouait ses match sous l’emprise de Heinekens. Un personnage décidément pas comme les autres…

Buzz Déclarations NBA 24/24

Toute l'actu NBA