NBA – Les révélations hilarantes d’un joueur sur l’anatomie de Manute Bol

Manute Bol et Spud Webb
(crédit : Essentially Sports / DR)

Personnage fantasque et détonant dans la NBA des années 1980 et 1990, le regretté Manute Bol laisse derrière lui de nombreuses histoires et légendes urbaines mythiques. L’une d’entre elles, concernant son anatomie, a été révélée par un ancien coéquipier…

Publicité

Avec 2m31 sous la toise, Manute Bol est un des joueurs les plus grands à avoir joué en NBA, à défaut d’être imposant. Débarqué de son Soudan natal où il se vantait d’avoir tué un lion sans fusil, le gigantesque pivot a avant tout fait parler de lui pour ses performances sur le terrain – on pense par exemple à une ligne de stats folle réussie en 1986, ainsi qu’à son shoot à 3 points rarissime pour un joueur de sa taille à l’époque.

Pour autant, la plus grande part de son mythe se trouve dans les histoires autour de lui. Personne n’a jamais su l’âge officiel du colosse, à tel point que des rumeurs totalement folles sur son âge réel lorsqu’il était en NBA n’ont eu de cesse de faire surface. Et ce n’est pas tout, puisque son ancien coéquipier Jayson Williams a décidé d’en remettre une couche… plus intime.

Publicité

Williams, qui fut All-Star par la suite, a partagé le vestiaire avec le père de Bol Bol au début de la décennie 90s, du côté de Philadelphie. L’occasion pour lui d’être subjugué par la taille infernale des parties intimes de son coéquipier, comme il l’a raconté sans filtre dans un podcast pour VICE Sports :

Paix à son âme, Manute est parti désormais (il est mort en 2010, ndlr), mais le gars avait une b*** longue comme une année bissextile. Ca faisait la taille d’une batte de tee-ball.



Le tee-ball, c’est ce sport américain qu’on peut considérer comme le « petit frère » du baseball. Les battes y mesurent généralement… entre 60 et 65 centimètres.

Publicité

Pour notre plus grand bonheur (ou pas), Williams ne s’en est pas arrêté là, terminant son récit avec une anecdote savoureuse :

Il mettait toujours ses habits en dernier dans le vestiaire, donc quand il sortait de la douche, il enfilait juste des chaussettes, et c’était tout. Il marchait nu dans le vestiaire en enquillant des Heineken. Une fois, en journaliste n’en revenait pas des bijoux de famille de Manute. Manute lui a pris son micro et lui a tapé sur la tête avec en lui disant d’arrêter de le fixer comme ça !

Publicité

Cette fois, on peut définitivement l’affirmer : Manute Bol était un géant, dans tous les sens du terme. 30 ans après son passage dans le vestiaire de Philadelphie, l’anecdote fait encore son chemin…

Buzz NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Toute l'actu NBA