NBA – L’exploit statistique « phénoménal » de Lonzo et Bledsoe hier soir

Les deux arrières NBA des New Orleans Pelicans, Eric Bledsoe (gauche) et Lonzo Ball (droite), ont livré une performance « phénoménale » face aux Toronto Raptors, dixit leur entraineur Stan Van Gundy
Michael Gonzales / Barry Gossage

Discrètement mais sûrement, les Pelicans cumulent les victoires en ce début de saison. La dernière en date, acquise aux dépens de Toronto, est en grande partie due à la performance rarissime du backcourt Lonzo Ball – Eric Bledsoe.

Publicité

Plus forcément accompagnés de la hype qui était la leur il y a un an, les Pelicans signent des débuts solides dans cet exercice 2020-21. Malgré un calendrier relativement relevé en apparence, et des matchs face aux Raptors, au Heat ou aux Suns, les hommes de Stan Van Gundy occupent actuellement… la 2ème place de la conférence Ouest.

Assez logiquement défaits par Miami et Phoenix, les joueurs de la Nouvelle Orléans ont pour le reste fait le plein, avec 4 victoires en autant de rencontres. Ils ont notamment su prendre à deux reprises le dessus sur des Raptors en plein doute, dont un dernier succès acquis au bout du suspense dans la nuit de samedi à dimanche.

Publicité

Emmenés par un duo Brandon Ingram – Zion Williamson toujours aussi productif offensivement, les Pels ont plus globalement pu s’appuyer sur un cinq majeur au rendez-vous. Chaque titulaire dépassait ainsi la barre des 10 points à l’issue de la partie. Mais c’est bien pour une autre performance, encore plus admirable, que le coach a félicité… Lonzo Ball et Eric Bledsoe.



Stan Van Gundy : « D’avoir ses arrières titulaires qui jouent 66 minutes sans perdre un seul ballon contre cette équipe… c’est phénoménal. »

Publicité




S’il n’a pas forcément fait preuve d’une adresse irréprochable (10/26 au tir à eux deux), le backcourt a malgré tout impressionné pour sa propreté dans la gestion du ballon. Rares sont en effet les arrières qui terminent sans le moindre turnover avec plus de 30 minutes de jeu. Voir deux d’entre eux réaliser cette prouesse sur la même rencontre tient donc de l’exploit.

Avec une moyenne de plus de 9 interceptions par match depuis le début de la saison, soit l’une des plus élevées de la ligue, les Raptors n’ont cette fois-ci pas pu profiter d’autant de phases de transition. Un manque qui se révèle couteux au vu du score final (120-116), et qui vient rendre encore plus louable la performance des deux guards de New Orleans.

Publicité

Faute de réussite au tir, Lonzo Ball et Eric Bledsoe se sont assurés de ne pas offrir de munitions gratuites aux Raptors. Les éloges de Stan Van Gundy montrent l’importance de cette donnée dans le bon résultat des Pels.

Feed NBA 24/24