Publicité

NBA – La phrase du coach des Wizards sur KD qui a enragé les fans

Kevin Durant continue son show et martyrise les Celtics ! NBA
(DR)

Tranquilles la saison dernière, les coachs NBA doivent de nouveau résoudre l’équation Kevin Durant. Scott Brooks, qui était de corvée cette nuit, n’a pas forcément fait plaisir aux fans des Wizards lorsqu’il a livré les secrets de sa défense sur la star de Brooklyn.

Publicité

Avant même que la saison ne débute, l’attaque des Nets figurait déjà comme l’une des plus dangereuses sur le papier. La simple présence de Kyrie Irving et Kevin Durant sous les mêmes couleurs suffit à elle seule à faire d’une équipe un épouvantail offensif. L’impression se vérifie ces derniers jours, suite aux premiers matchs de l’ailier avec Brooklyn.

Au moment d’accueillir Washington – soit la 3ème pire défense de la ligue sur le début de saison – dans la nuit de dimanche à lundi, les New-Yorkais pouvaient donc s’avancer avec confiance. Les Wizards concédaient jusqu’ici en moyenne 120 points par match, soit à peu de choses près le tarif réservé par les joueurs de Steve Nash cette année.

Publicité

À l’inverse, Scott Brooks, le coach des Wiz’, pouvait redouter ce déplacement. Sa franchise, qui venait de relever la tête face aux Wolves, ne débarquait pas favorite au Barclays Center. Une clé pour lui était donc de retrouver une base défensive solide, notamment pour limiter KD. Interrogé sur ce point avant la rencontre, il a livré une étonnante réponse.

Scott Brooks sur la clé pour stopper les jumpers de Kevin Durant : « Prier et espérer qu’il va rater. »

Publicité

Le technicien est on ne peut mieux placé pour évoquer la difficulté de marquer Durantula, lui qui a pu suivre sa progression depuis sa draft par les Sonics. Alors assistant coach de P.J. Carlesimo, Brooks a ensuite pris les rênes du banc d’OKC, et fait de son jeune prodige la clé de voûte de son projet de jeu.



Cette sortie avait donc tout du trait d’humour sur une vieille connaissance, mais cachait malheureusement aussi une grosse part de vérité. De par son gabarit hors norme et son talent pur, Durant peut difficilement être embêté dans sa mécanique de shoot. Mais les fans de D.C. attendaient mieux de la part de l’entraineur, et n’ont pas hésité à le faire savoir.

Publicité




Pour être honnête, ça doit être son plan de jeu tous les soirs. Ne défendre sur personne et espérer qu’ils ratent.

Qu’il blague ou pas n’a pas d’importance – transmets de la confiance envers ton équipe, publiquement. C’est important.

Publicité

Ironie du sort, cette technique de défense ubuesque a en partie porté ses fruits. Même si les Wizards ont laissé le double MVP des Finales inscrire 28 points sur la rencontre, ce dernier a manqué de toucher sur sa tentative de game-winner, où seul les prières semblaient de mise pour le perturber. Scott Brooks et ses hommes sont donc repartis avec la victoire (123-122).

Même si les Wizards ont bien évidemment livré de gros efforts pour tenter de ralentir Kevin Durant, ils n’ont pu que retenir leur souffle sur son buzzer beater manqué. Scott Brooks pourra donc crier au génie.

En direct : toute l'actu NBA