Publicité

NBA – Au sol, Anthony Davis victime… d’une prise de catch !

L’intérieur star des Los Angeles Lakers, Anthony Davis, a été victime d’une « prise du sommeil » propre au catch de la part de Rudy Gay lors d’une rencontre NBA face aux San Antonio Spurs
DR

Rare satisfaction des Lakers dans la défaite concédée face aux Spurs, Anthony Davis n’est pas parvenu à réveiller ses partenaires via ses exploits. Il a même bien failli les rejoindre dans leur torpeur… à cause d’une « prise du sommeil » effectuée par un adversaire !

Publicité

Il y a quelques jours, Frank Vogel et certains de ses joueurs exprimaient leurs inquiétudes à l’évocation du premier road-trip de leur saison. 4 matchs à l’extérieur remportés plus tard, les Lakers semblaient avoir fait le plus dur. Vainqueurs à deux reprises des Spurs, puis des Grizzlies, ils retrouvaient leur Staples Center dans la nuit de jeudi à vendredi.

De nouveau opposés aux Spurs pour leur 3ème et dernière confrontation de la saison, la victoire leur était logiquement promise. Au vu de la tournure des événements à l’AT&T Center, et de leurs succès acquis malgré un niveau de jeu tout juste passable, l’issue de la belle à L.A. ne faisait que peu de doutes. Elle n’a pas pourtant pas été celle que l’on pouvait prévoir.

Publicité

Immédiatement menés dans la partie, Anthony Davis et ses coéquipiers n’auront finalement jamais su prendre les devants (109-118). L’intérieur a pourtant tout tenté pour ramener les siens au tableau d’affichage (23 points, 10 rebonds, 3 passes, 3 contres), quitte à provoquer quelques passages en force. Une faute dont Rudy Gay a profité pour tenter… de l’éliminer.



Publicité

Après avoir hérité du coup de sifflet des arbitres sur cette action, le vétéran des Spurs a en effet tenté d’endormir le Unibrow via une technique bien connue des amateurs de catch. Sa « prise du sommeil » n’a cependant pas porté ses fruits, et a plutôt amusé sa cible, qui a décroché un sourire au moment de se relever, bel et bien consciente.

Si la petite blague n’a pas eu d’effets sur les performances d’A.D., la défense de San Antonio, elle, se sera révélée beaucoup plus efficace sur les Lakers. Concentrés de bout en bout, les joueurs de Gregg Popovich sont ainsi allés chercher la 4ème victoire de leur saison, notamment grâce à une belle adresse à 3 points (16/35, 46.7%). De quoi retrouver un bilan équilibré (4-4).

Publicité

Tout fier d’avoir su piéger Anthony Davis en provoquant un passage en force, Rudy Gay a célébré ça en imitant à la perfection les stars de la WWE. Même le big man a semblé apprécier.

En direct : toute l'actu NBA