NBA – Batum révèle sa ruse parfaite pour déstabiliser les adversaires

L’ailier français des Los Angeles Clippers, Nicolas Batum, a dévoilé sa ruse pour déstabiliser ses adversaires durant les rencontres
Brian Rothmuller

Auteur de débuts remarqués avec les Clippers, Nicolas Batum peut déjà s’appuyer sur une entente au beau fixe avec ses partenaires. Il a d’ailleurs déjà développé une technique géniale avec l’un d’eux pour frustrer les équipes adverses.

Publicité

Le visage des deux effectifs a peut-être changé depuis l’an dernier, mais le talent reste bel et bien toujours présent du côté de Los Angeles. Leaders incontestés de la conférence Ouest la saison dernière, Lakers et Clippers n’ont pas attendu bien longtemps dans ce nouvel exercice pour prendre les commandes du classement.

Et s’ils se trouvent encore un peu dans l’ombre de leurs voisins, les Clips réalisent un début de saison on ne peut plus sérieux. Outre le gros accroc face aux Mavs, les hommes de Tyronn Lue n’ont ainsi concédé que 3 défaites en 11 matchs. Pour le reste, l’alchimie se développe à vue d’œil, notamment avec les recrues notables de l’intersaison.

Publicité

Contraints d’apporter du sang neuf à l’effectif après une fin de saison houleuse il y a quelques mois, les dirigeants de la franchise ne se sont visiblement pas trompés dans leurs choix. Qu’il s’agisse de Serge Ibaka, irréprochable en tant que pivot titulaire, ou de Nicolas Batum, dans un rôle de facilitateur d’attaque hors pair, les nouveaux arrivants brillent.

Réputés pour leur bonne humeur et leur facilité d’intégration dans leurs précédentes équipes, les deux hommes n’ont donc eu aucun mal à trouver leur place à L.A. Ils affichent qui plus est une entente mutuelle au beau fixe. Dans une récente interview pour Eurohoops, le Français a même dévoilé le subterfuge qu’ils ont tout deux mis en place.

Publicité

Je crois que c’était à Phoenix. On était en pleine situation de lancers francs, et on se parlait en français. Jae Crowder nous a regardés en disant : « Ça devrait être illégal de faire ça ! »

D’origine congolaise, Ibaka maitrise parfaitement la langue de Molière, et peut donc communiquer aisément avec Batman sur le parquet.



Rares sont les joueurs tricolores qui ont le privilège de pouvoir évoluer avec un coéquipier francophone dans la ligue. Evan Fournier possède par exemple ce luxe avec Nikola Vucevic à Orlando, tout comme Théo Maledon qui s’est dernièrement fait troller par un équipier du Thunder dans sa langue natale. Batum, lui, se sert de cet atout pour frustrer ses adversaires.

Publicité

Et si l’on en croit les propos de Nic’, lui et son intérieur ont vite compris qu’ils avaient tout intérêt à employer ce stratagème régulièrement.

À tous les matchs ! On fait ça littéralement à tous les matchs. On s’en sert à notre avantage parfois. On peut se dire des choses que nos adversaires ne peuvent pas comprendre, quand on parle de défense par exemple. Et on va continuer à le faire, c’est sûr.

Après tout, dans une saison où l’absence de public rend les consignes données par les coachs et les joueurs facilement audibles, ils auraient tort de se priver de cette pratique.

Publicité

Néanmoins, la tactique ne semble pas porter ses fruits d’un point de vue purement statistique. Batum affiche un defensive rating de 114.0 depuis le début de la saison, soit une moyenne guère inférieure à celle de son équipe dans sa globalité (114.3). Il devrait peut-être donner des cours de français à l’ensemble de ses coéquipiers pour obtenir des résultats plus probants.

Comment agacer efficacement ses adversaires, tout en servant son équipe ? En se donnant des consignes dans une langue étrangère. La ruse est signée Nicolas Batum, et semble appelée à durer.

Déclarations Los Angeles Clippers NBA 24/24 Nicolas Batum

Les dernières actualités