NBA – Shaq carbonise James Harden dans une tirade musclée

Shaquille O'Neal a détruit James Harden après son transfert à Brooklyn NBA
(DR)

Depuis l’officialisation du transfert de James Harden à Brooklyn, tous les acteurs du monde NBA s’empressent de réagir. Shaquille O’Neal l’a fait dans son émission Inside The NBA, et il n’a pas été tendre avec le Barbu. Voici sa tirade dans son intégralité.

Publicité

Depuis son départ choc à Brooklyn, l’image de James Harden a quelque peu changé aux yeux des médias et du public. Il est désormais dépeint par beaucoup comme étant une superstar capricieuse, et tout le monde attend de le voir gagner vite avec les Nets, vu le bruit fait pour forcer son transfert. En clair, il n’a jamais connu une pression aussi forte.

Mais bien avant le Barbu, une autre superstar capricieuse faisait des siennes en NBA : Shaquille O’Neal. Alors forcément, qui de mieux placé que lui pour donner son avis sur la situation du MVP 2018. Dans son émission Inside The NBA, le pivot le plus dominant a reconnu se voir un peu en Harden, ce qui ne l’a pas empêché de le détruire…

Publicité



Quand James Harden explique qu’il a tout donné pour la ville de Houston, ce n’est pas vrai… Il a réclamé Dwight Howard ? Les dirigeants lui ont donné. Il a réclamé Chris Paul ? Les dirigeants lui ont donné. Il a réclamé des shooteurs autour de lui ? Ils lui ont donné. Il a réclamé son pote Russell Westbrook ? Ils lui ont donné !

Publicité

Alors quand il dit qu’il a tout donné, c’est faux. En playoffs, sur les 5 derniers matchs où les Rockets risquaient une élimination, il est à 1 victoire, 41% au tir, 24% à 3 points, 32 passes décisives pour 27 pertes de balle. J’étais comme lui. Je me plaignais tout le temps, et mon père, qu’il repose en paix, m’a dit un jour : « Et toi, t’as fait quoi pour l’équipe ? »

Harden n’a jamais pris ses responsabilités quand il le devait. Quand t’es le franchise player et que tu gagnes autant de millions, c’est à toi de te montrer dans les moments importants, et il ne l’a jamais fait. Maintenant il est parti, et je sais que beaucoup de gens à Houston sont heureux. Il a sa petite superteam, et il doit gagner le titre cette saison.

Publicité

Si James Harden affirmait avec aplomb que la version 2020/2021 des Rockets était trop faible pour prétendre au titre, il ne doit pas non plus oublier tout ce qui a été fait pour lui. Ses dirigeants lui ont toujours amené les stars de son choix, ce qui est rare en NBA !

Les dernières actualités