Publicité

NBA – Un ancien champion assassine Giannis après son duel face à Kevin Durant

Les deux superstars NBA Giannis Antetokounmpo et Kevin Durant, à la lutte sous le panneau lors d’un match entre les Milwaukee Bucks et les Brooklyn Nets
Nathaniel S. Butler

Dans l’une des plus grosses oppositions individuelles de ce début de saison, Kevin Durant a pris le dessus sur Giannis Antetokounmpo (125-123). Le Greek Freak a dès lors reçu de grosses critiques de la part d’une vieille connaissance de la ligue… pour s’être défilé.

Publicité

Parmi les dates les plus importantes et symboliques du calendrier NBA, le MLK Day réserve toujours aux fans des chocs de haute volée dans son programme. Cette année, outre le Warriors – Lakers en guise de dessert, c’est bien l’affrontement entre Nets et Bucks qui apparaissait comme point d’orgue de la soirée.

Et l’opposition entre les deux principaux favoris de la conférence Est n’a pas déçu. Indécise jusque dans ses dernières minutes, elle a notamment vu les stars présentes sur le parquet briller. C’est plus précisément le face-à-face entre Kevin Durant et Giannis Antetokounmpo qui a monopolisé l’attention, et pour cause.

Publicité

Pendant que le double MVP en titre se démenait pour maintenir son équipe dans la rencontre (34 points, 12 rebonds et 7 passes au final), KD lui répondait avec la manière. Auteur de 30 points, 9 rebonds et 6 passes, l’ailier de Brooklyn a fait parler la poudre dans le dernier quart-temps… sans être défendu par Giannis. Un constat qui a déçu Kendrick Perkins.



J’attends juste de voir le Défenseur de l’Année défendre sur KD dans ce 4ème quart-temps… On dirait qu’il évite le duel ! Continuez…

Publicité




Pendant que Khris Middleton s’occupait la plupart du temps du cas KD, le Greek Freak, lui, préférait marquer… Jeff Green. Une assignation sans doute concoctée par le coaching staff des Bucks, mais qui peut surprendre, d’autant plus dans des moments aussi serrés. Un DPOY n’aurait en effet pas été de trop pour tenter d’arrêter le numéro 7 des Nets.

Néanmoins, ce reproche adressé à Giannis n’est pas le premier du genre. Le Grec a souvent été critiqué pour son titre de Défenseur de l’Année acquis l’an dernier à cause de ce manque de marquage sur les plus grandes stars adverses. Il ferait donc peut-être bien de désobéir à son coach dans de telles situations, et de prendre les choses à son compte pour honorer son statut.

Publicité

D’opposition directe entre Kevin Durant et Giannis Antetokounmpo, il n’y a donc pas eu, pas même durant le money time pourtant propice à ce type de duels. De quoi frustrer Kendrick Perkins devant sa télé.

Feed NBA 24/24