NBA – L’habitude folle de Steph Curry à la mi-temps lorsqu’il est mauvais

Steph Curry célèbre après son and-one NBA
Scott Strazzante

Comme l’a rapidement compris Ben Simmons, Internet est parfois un endroit mauvais pour les joueurs. Il vaut mieux l’éviter, au risque de lire des choses désagréables à son sujet. Steph Curry ? Disons qu’il fonctionne différemment d’après un ancien coéquipier.

Publicité

Les réseaux sociaux, c’est un endroit que chacun gère à sa façon. LeBron James lui y traîne beaucoup, afin de partager certains moments. D’autres préfèrent même interagir, à l’instar de Kevin Durant et son débat le plus WTF en ce début d’année 2021. Pour un Ben Simmons en revanche, il est clair que tout ça est à éviter.

Dans une récente interview, l’Australien expliquait qu’il ne traînait pas sur Twitter et compagnie. La raison ? Il ne veut pas lire les commentaires négatifs à son sujet, qui ne sont que contre-productifs pour lui. Pourtant, peut-être devrait-il parler à Steph Curry, car Baby Face a eu vision différente sur le sujet.

Publicité

Pour l’anecdote, on va remercier un ancien Warrior : Andrew Bogut, désormais à la retraite. Le pivot a joué pendant quelques années dans la baie aux côtés de Curry, et il a fait part d’une dinguerie le concernant. Pendant que des joueurs évitent les critiques, Steph lui, s’en nourrit.



Dans un récent podcast, voici ce que Bogut révèle :

Steph surveille ses mentions à la mi-temps, quand il sort d’une mauvaise prestation. C’est le truc le plus dingue que j’ai vu. Oui, Steph, après une mauvaise première mi-temps, va sur les réseaux sociaux et puis revient lâcher 30 points en seconde mi-temps.

Publicité

Plutôt que d’éviter les réseaux sociaux, Curry préfère y aller pour se nourrir des commentaires négatifs, ainsi que des moqueries. Et à en juger par les propos de Bogut, ça fonctionne ! Une technique assez simple que beaucoup de joueurs devraient s’inspirer. C’est peut-être ce qui est derrière son incroyable coup de chaud contre les Wolves… En 3 minutes !

Dans le même genre, on peut également évoquer LeBron James et son 4QT dantesque lundi soir en réponse à quelques moqueries. Steph quant à lui, avait répondu aux critiques en lâchant 62 points contre les Blazers un peu plus tôt dans la saison. En voilà des garçons différents.

Publicité

Vous êtes prévenus : en cas de mauvais match, Steph Curry peut vous lire afin de se motiver. Cela donnera peut-être quelques idées à des fans des Warriors.

Déclarations Golden State Warriors NBA 24/24 Stephen Curry

Les dernières actualités