NBA – Le point sur le dossier Beal, un indice sur sa potentielle destination

David Zalubowski

Déjà envoyé partout dans la ligue, Bradley Beal n’a pourtant pas encore rendu claire sa volonté de départ. Histoire d’éclaircir la situation, Adrian Wojnarowski est venu livrer ses confidences sur le dossier, complétées par une information de taille sur un potentiel transfert.

Publicité

À croire que la récente arrivée hyper-médiatisée de James Harden à Brooklyn n’a pas rassasié la communauté NBA. Toujours avares de blockbuster trades en tout genre, les fans de la ligue attendent avec impatience de connaitre l’identité de la future star qui pliera bagages. Celle-là pourrait bien être Bradley Beal.

Plus désabusé que jamais suite aux deux dernières défaites concédées par ses Wizards, l’arrière pourrait rapidement être tenté par un départ. Les bruits de trade, tous plus poussés les uns que les autres, n’ont même pas attendu de le voir faire part publiquement de ses envies d’ailleurs pour voir le jour. Adrian Wojnarowski, lui, s’est montré plus mesuré dans The Jump.

Publicité

En ce moment, Bradley ne pense qu’à inverser la tendance sur le reste de la saison avec les Wizards, et essayer de ramener son équipe sur les rails. Quand il a signé sa prolongation de contrat – rappelez-vous, il est sous contrat la saison prochaine, et a une player option pour la suivante – il savait qu’il y allait avoir une période où la progression se ferait attendre.

La chose qu’il faut noter concernant Beal et sa relation avec ses dirigeants, c’est qu’il ne se montre pas impétueux par rapport à ce qui se passe. Il reste extrêmement loyal. Je pense que les gens de la ligue ont été surpris quand il a décidé d’accepter cette extension, sachant la situation dans laquelle se trouvait l’équipe.

Publicité

En ce qui concerne les ambitions du meilleur scoreur de la ligue, l’heure ne serait donc pas à un transfert. Néanmoins, compte tenu du début de saison de leur équipe, les dirigeants pourraient être tentés de profiter de la grosse cote de Beal sur le marché pour obtenir une belle contrepartie, et entamer une reconstruction. Mais là encore, Woj calme le jeu.



Maintenant, la trade deadline est le 25 mars, et c’est dans moins de deux mois. Des équipes aux 4 coins de la ligue surveillent avec attention la situation de Beal, et cherchent le moindre indice qui pourrait laisser penser qu’il deviendrait disponible sur le marché. Elles le sauront d’ailleurs avant nous. Mais aucune d’elle ne ressent ça actuellement.

Publicité

La situation est donc limpide : ni le All-Star, ni ses supérieurs ne considèreraient à l’heure actuelle l’hypothèse d’un trade. Tous espèrent profiter des nombreux retours suite aux protocoles Covid pour relancer la machine, et afficher un bilan plus honorable. Or, si les défaites continuaient à s’accumuler, et qu’un transfert devenait la meilleure solution, il ne sera pas réalisé sous n’importe quelles conditions selon FortyEightMinutes.

Quoi qu’il en soit, Washington ne transfèrera pas Beal sans son accord. D’après une source, le front office lui a promis de ne pas l’envoyer dans une franchise qu’il ne veut pas rejoindre lorsqu’il a signé sa prolongation en 2019, et il compte bien honorer cet accord verbal.

Publicité

Autrement dit, seules les équipes visant le titre où affichant un projet alléchant sur le moyen terme auront une chance de rafler le jackpot. La précision n’échappera pas aux fans du Heat, qui voient défiler des rumeurs liant leur franchise de cœur à Beal depuis des mois. Cela tombe bien, puisque ce dernier a garde un bon souvenir de son cursus universitaire… passé en Floride.

Même avec toutes ces informations en poche, pas sûr que la planète NBA ne finisse par calmer ses ardeurs concernant un potentiel départ de Bradley Beal.

Bradley Beal NBA 24/24 Transferts & rumeurs Washington Wizards

Feed NBA 24/24