NBA – LeBron réagit au gros changement dans la rotation des Lakers

LeBron réagit au changement dans la rotation
(DR)

Après une semaine difficile lors de leur road trip à l’Est, les Lakers ont terminé sur une bonne note en battant les Celtics (96-95). Un résultat garanti par un ajustement de Frank Vogel qui a pris une décision radicale pour s’assurer la victoire. Et LeBron James ne dit pas non.

Publicité

Depuis 2 matchs, les Lakers commençaient à douter. Et après les revers face à Philadelphie et Detroit en back-to-back, Frank Vogel a dit stop. Le head coach des Angelinos a dû faire des choix décisifs pour remettre ses hommes sur les bons rails. Face à Boston, il a donc mis en place des changements. Car dans une saison raccourcie, les Lakers doivent trouver la formule efficace qui doit leur permettre d’aller chercher un nouveau titre sans perdre trop de temps…

Plusieurs équipes utilisent ces premiers mois de compétition pour tenter de nouvelles combinaisons. Sauf que cette fois, pas de place pour les expériences, il fallait gagner pour les pourpres et ors. Frank Vogel a donc drastiquement réduit sa rotation de 11-12 à 9 joueurs, pour reprendre la configuration qui avait fonctionné en playoffs l’année dernière. Avant la rencontre, le technicien avait expliqué cette décision :

Publicité

C’est difficile d’avoir autant de joueurs habitués à avoir beaucoup de minutes. C’est un challenge depuis le début. On va y arriver au fil de la saison. Il y a des fois où je pense que faire jouer un bon nombre de minutes à tout le monde peut couper le rythme de certains joueurs. C’est un problème d’équilibre que je dois trouver en tant que coach. On veut que tout le monde soit en rythme mais on veut aussi utiliser toutes les armes à notre disposition.



LeBron James a également réagi à ce dispositif « playoffs » prématuré mis en place par son entraineur. Harrison Faigen nous relaie les déclarations du King en mode diplomate et respectueux des choix de son boss :

Publicité

En tant que professionnels, nous devons toujours rester prêts et répondre présent quand on fait appel à nous. On est là pour une bonne raison, une seule et bonne raison, et c’est de gagner le titre. C’est tout.

Face à Boston, LBJ a bénéficié du plus gros temps de jeu avec 37 minutes. Alex Caruso est celui qui a joué le moins, avec tout de même 19 minutes dont les plus importantes en fin de match, et une action défensive clutchissime dans les ultimes secondes. Talen Horton-Tucker a lui été récompensé de ses efforts avec 22 minutes passées sur le parquet. Les grands perdants de la soirée sont Markieff Morris et Wes Matthews, à qui Frank Vogel a dû annoncer qu’ils ne joueraient pas.

Publicité

Il fallait resserrer la vis défensivement ce samedi pour Frank Vogel, le coach des Lakers a voulu tester la rotation qu’il enverra au combat en playoffs. Dans cette saison à seulement 72 matchs, il faut trouver des garanties plus tôt que d’habitude !

Frank Vogel LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24