Publicité

NBA – Barkley pète un câble à la mi-temps de Warriors vs Mavs !

Charles Barkley Draymond Green clash trash-talking
The Spun / Fansided (DR)

Le dernier match entre Warriors et Mavericks a tourné à l’humiliation pour une équipe de Dallas complètement submergée défensivement (défaite 147 à 116). Devant la rencontre avec ses compères de TNT, Charles Barkley a dégoupillé à la mi-temps !

Publicité

La NBA moderne est très largement axée sur le spacing et le tir à longue-distance, impossible de nier. Le succès des Warriors dans les années 2010 et le phénomène Steph Curry ont complètement révolutionné la manière de jouer. Cette évolution donne parfois des matchs ultra-spectaculaires, avec des joueurs transformés en véritables snipers, mais parfois aussi des rencontres où chaque possession se termine hasardeusement en shoot.

Tout le monde n’adhère pas. C’est notamment le cas de Charles Barkley, qui ne se prive jamais de dégommer les joueurs actuels quand l’occasion s’en présente. Cette fois-ci, il ne vise personne en particulier mais s’en prend au dernier match entre Warriors et Mavs, où 93 tirs à trois-points ont été tentés. Près d’une centaine de shoots, un arrosage automatique qui a eu raison des nerfs de l’ancien big man des Suns :

Publicité



Je vais encore passer pour le vieux con de service mais on regarde ces matchs stupides où tout le monde balance des trois-points dans tous les sens toute la soirée….

Si ça rentre on gagne, s’ils ratent ils perdent, arrêtez un peu bande d’abrutis…

Publicité




Au moins c’est clair, Barkley déteste les nouvelles tendances de la ligue moderne. Pourtant, les deux équipes ont shooté plutôt proprement à trois-points : 51% pour Golden State (22/43) et 40% pour Dallas (20/50). Pour essayer de mieux comprendre son point de vue, voir le sort de certains matchs être déterminé à ce point par un seul aspect du jeu peut certes être agaçant.

Surtout pour les anciennes générations : les joueurs des années 90-2000 tiraient déjà à trois-points, mais le jeu sur demi-terrain était prioritaire avec une part plus importante de postup, d’isolation pour les big men, etc. Aujourd’hui, le rythme des matchs est souvent survolté avec des missiles en transition à plus de 15 secondes sur l’horloge des 24. Pour le meilleur… ou parfois pour le pire !

Publicité

Charles Barkley est exaspéré par le nombre de trois-points dans la ligue actuelle. Si Mavs et Warriors ont énormément tiré, l’adresse est cependant restée très propre. On évite donc de justesse la crise cardiaque pour Chuck.

En direct : toute l'actu NBA