Publicité

NBA – L’incroyable preuve d’amitié de LeBron James au lycée

Lebron James a refusé d'abandonner ses coéquipiers de St Vincent St Mary pour un camp prestigieux
Fadeaway Wolrd (DR)

LeBron James l’a prouvé dans sa vie de businessman en s’associant avec Rich Paul et Maverick Carter : il accorde une place très importante à l’amitié. Une mentalité qu’il entretient depuis des années, comme le prouve une magnifique anecdote sur un sacrifice du King pour ses coéquipiers à St. Vincent – St. Mary.

Publicité

Dans tous les aspects de sa vie, LeBron James prouve qu’il est quelqu’un de très altruiste qui aime faire briller les autres. Sur le terrain déjà, sa générosité n’est plus à démontrer. Le King est non seulement l’un des passeurs les plus prodigieux de l’histoire, mais en plus de faire briller ses coéquipiers, il est capable de les porter en Finales NBA régulièrement.

Dans le business aussi LeBron sait s’entourer de personnes qui lui sont proches. Le meilleur exemple est sans conteste celui de Rich Paul, ami de longue date du King, et aujourd’hui à la tête de Klutch Sports, l’une des agences les plus influentes en NBA ! Le 3ème membre de cette bande Maverick Carter n’est pas en reste puisqu’il dirige lui les projets médiatiques de la superstar des Lakers.

Publicité

Mais cette générosité n’est pas nouvelle. Lors de ses années lycée, alors qu’il était considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du circuit High School, le « Chosen One » a refusé une opportunité exceptionnelle par solidarité avec ses amis et ses coéquipiers. LeBron a décidément un coeur immense, comme le raconte Maverick Carter.



LeBron a été invité au camp d’entrainement le plus prestigieux de tout le circuit High School : le All-American Camp, où les meilleurs joueurs se rassemblent pour jouer devant les entraineurs de toutes les plus grandes universités du pays. Mais parce que ses amis n’étaient pas assez bons pour être invités, LeBron a refusé d’y aller. Il estimait qu’il avait fait le chemin avec eux, et qu’il n’était pas encore temps de se séparer.

Publicité




À l’époque déjà, LeBron James voulait faire briller ses coéquipiers. Parce qu’ils l’accompagnaient depuis le début dans sa quête d’excellence, le « Chosen One » ne se voyait pas encore récolter les louanges sans eux. Un geste fort qui en dit long sur ses qualités de meneur d’hommes. Il a d’ailleurs assumé jusqu’au bout cette décision courageuse en brillant lors du All-American Game, même sans entrainement.

Publicité

Derrière cette belle anecdote se cache aussi une réalité évidente. LeBron James n’a jamais compté passer par la case NCAA, alors s’entrainer devant les entraineurs des plus grandes universités ne lui aurait pas réellement servi…

Feed NBA 24/24