Publicité

NBA – « LeBron a perdu son avance dans la course au MVP »

LeBron James des Lakers face aux Nuggets
Isaiah J. Downin

Favori pour le titre il y a de cela quelques jours, LeBron James voit son avantage pris dans la lutte pour le MVP fondre comme neige au soleil. Un analyste a ainsi pris le sujet à bras-le-corps, et à livrer un témoignage assez négatif au sujet du leader des Lakers.

Publicité

Tandis que les matchs s’enchainent, les rapports de force entre les différents candidats au trophée de MVP à l’issue de la saison alternent. Il y a quelques jours, alors que les Lakers enchainaient les victoires, les bookmakers avaient fait de LeBron James leur grand favori. Ses dernières sorties en date les ont poussés à légèrement revoir leurs pronostics.

En l’absence d’Anthony Davis à ses côtés, le King continue d’offrir une production aussi régulière qu’impressionnante, mais ne trouve plus le soutien nécessaire pour remporter des matchs. Plongé dans une série de 3 revers avec son équipe, il voit logiquement sa cote baisser auprès des futurs votants pour le prix. À commencer par Chris Broussard, pour Undisputed.

Publicité

En ce qui concerne la course pour le MVP, LeBron a perdu son avance. Je l’ai dit la semaine dernière sur la même antenne : sur cette période sans AD, LeBron allait soit accroitre son avance et obtenir un avantage conséquent dans la course au MVP, soir revenir dans le rang. Et il est clairement revenu dans le rang.



Depuis la blessure d’AD, LBJ tourne pourtant à 26.8 points, 9.8 rebonds et 9.0 passes de moyenne. Ses résultats collectifs, avec 4 défaites en 5 rencontres, ne plaident cependant pas en sa faveur. Loin de se montrer alarmiste pour autant, le journaliste de Fox Sports laisse entendre que cette perte de rythme n’est pas rédhibitoire.

Publicité




Ça ne veut pas dire que sa candidature est fichue. Il reste 40 matchs. Beaucoup de choses peuvent se passer, que ce soit avec les Lakers, ou avec d’autres équipes et d’autres joueurs qui sont à la lutte pour le MVP. Donc non, sa candidature n’est pas fichue, mais il n’a plus d’avance.

Car pendant que les Angelinos galèrent à l’Ouest, les Sixers de Joel Embiid, eux, continuent de trôner au sommet de l’Est. Et ce, en grande partie grâce à leur pivot, qui cumule les performances époustouflantes. Dès lors, pour Broussard, c’est bien le Camerounais qui a pris les devants dans la course.

Si je devais voter aujourd’hui, le choisirais Joel Embiid.

Publicité

Lancé vers la conquête de son 5ème titre de MVP, LeBron James doit surmonter une sérieuse période de creux. Attention à ne pas la laisser trop durer, sous peine d’accuser un retard sur ses concurrents.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA