Publicité

NBA – Masterclass totale pour Michael Jordan cette saison

Michael Jordan concours de pêche 2021 poisson
(DR)

Si en tant que joueur, l’héritage de Michael Jordan est quasiment intouchable, on ne peut pas en dire autant de sa reconversion en tant que proprio de franchise. Pourtant, à Charlotte, Mike est sur un sans faute cette saison avec une véritable masterclass, de quoi redorer son blason !

Publicité

Il y a des légendes du jeu qui savent parfaitement se reconvertir en tant que dirigeant ou en tant qu’entraineur : on peut prendre l’exemple de Larry Bird, Coach de l’Année en 1998 avec les Pacers, puis dirigeant de l’Année en 2012 toujours avec Indiana.

Mais jouer au basket et gérer une franchise sont deux exercices bien distincts, Michael Jordan peut en témoigner. His Airness a tout écrasé dans sa carrière de joueur, mais son parcours à la tête des Hornets depuis 2010 (alors appelés les Bobcats) n’a pas été aussi glorieux, avec 3 éliminations au premier tour des playoffs et quelques saisons catastrophiques. Pourtant, cette année, MJ a renversé la vapeur de manière spectaculaire – comme nous le montre SlamStudios :

Publicité



Michael Jordan a fait mentir tout le monde cette saison…

-Il a privilégié Terry Rozier plutôt que Kemba Walker

-Il a cru en Gordon Hayward

-Il a drafté LaMelo Ball

-Les Hornets sont dans la course aux playoffs

Les excuses doivent être aussi bruyantes que les critiques !

Publicité




Il est vrai que depuis le départ de Kemba Walker pour Boston la saison dernière, on ne donnait pas cher de la peau de Charlotte pour la suite. Mais la franchise a fait des choix judicieux : MJ a réussi à se débarrasser du contrat de Nicolas Batum, et a signé un Gordon Hayward fragilisé par les blessures mais revanchard. Le contrat de l’ailier a beaucoup fait jaser (120 millions sur 4 ans) mais ce dernier est très performant cette saison.

Sur les lignes arrières, on voit que le choix de LaMelo Ball à la draft est payant, puisque le meneur est favori dans la course au Rookie de l’Année. Pour l’accompagner, Terry Rozier est auteur de sa meilleure saison en carrière avec 21 points par match (à 49% au tir dont 45% de loin !). Au final, avec de jeunes joueurs entourés par un vétéran comme Hayward et un coach intelligent en la personne de James Borrego, Charlotte est 9ème à l’Est et surprend !

Publicité

Après plusieurs saisons de vaches maigres et un bilan assez catastrophique à la tête de la franchise, Michael Jordan a eu le nez fin ces derniers temps. Le proprio des Hornets a sûrement eu vent de toutes les critiques, et en a fait une affaire personnelle ! Verra t-on les Hornets en playoffs cette saison ?

Feed NBA 24/24