Publicité

NBA – Shareef O’Neal réagit à l’embrouille de KD avec une rappeuse

L'intérieur espoir NCAA des LSU Tigers, Shareef O'Neal, a réagi à la rixe virtuelle qui a récemment opposé la star NBA de Brooklyn Nets, Kevin Durant, à la rappeuse Kash Doll
@LSU / Adam Pantozzi

Habitué à se lancer dans des débats passionnés avec des inconnus sur Twitter, Kevin Durant s’en est récemment pris à une célèbre artiste US sur le réseau social. La discussion entre les deux stars n’a pas échappé à Shareef O’Neal, qui a clairement rejoint l’un des deux camps.

Publicité

Les fans de longue date de la NBA et de Kevin Durant n’ont certainement pas été surpris en voyant de nouveau la star des Nets s’accrocher avec un internaute sur les réseaux sociaux. Coutumier du fait, le MVP 2014 a d’habitude tendance à s’écharper avec de parfaits inconnus, qu’il se fait un plaisir d’afficher et de recadrer publiquement.

Mais ce samedi, c’est à un tout autre calibre de Twittos qu’il s’est attaqué. Profitant tranquillement de sa période de repos découlant d’une blessure à l’ischio-jambier, KD a vu la rappeuse Kash Doll utiliser ses initiales pour un message… prêtant à confusion. Il n’a dès lors pas manqué l’occasion de s’en prendre à elle pour ce geste.

Publicité

Évidemment, de par sa notoriété, cet échange avec la célèbre artiste américaine a rapidement fait le tour de la toile. Il n’est donc pas étonnant de voir certaines personnalités du monde de la balle orange y réagir. L’arrière WNBA des Minnesota Lynx Lexie Brown a dans un premier temps donné son avis, avant d’être rejointe par… Shareef O’Neal.



Publicité




Lexie Brown : Je vous jure que si je demande à 100 personnes qui est KD… Pas une seule ne va me répondre Kash Doll ??????

Shareef O’Neal : C’est sûr ??

Autant dire que dans le débat opposant Durantula à Kash Doll, les deux basketteurs n’ont eu aucun mal à choisir leur parti. Il est somme toute logique de voir que ces derniers, qui doivent également posséder un entourage fan de basket, connaissent davantage le joueur de Brooklyn. Qu’importe pour le « reel KD », qui doit prendre ça comme une petite victoire.

Publicité

Faute d’avoir su convaincre Kash Doll d’arrêter d’employer ses initiales à but personnel, Kevin Durant peut donc compter sur le soutien de Shareef O’Neal et du monde du basket.

En direct : toute l'actu NBA