NBA – Paul Pierce craque encore et s’auto-compare à 3 stars de la ligue

Boston reste une ville attractive pour les joueurs selon Paul Pierce aka The Truth
DR

S’il y a bien un atout sur lequel Paul Pierce pouvait compter sans faille, soir après soir, il s’agit bien de sa confiance en lui. Celle-ci s’est transposée dans sa carrière d’analyste, et The Truth l’a encore montré en ciblant les 3 stars actuelles qui lui rappellent… lui.

Publicité

Contrairement à son calendrier traditionnel, la NBA voit cette année le All-Star Weekend partager sa saison en deux parties égales. Le match des étoiles marque en effet la moitié de l’exercice en cours, et fait donc office de moment idéal pour dresser un bilan approfondi des forces en présence. Cela n’a pas échappé à ESPN, ni à Paul Pierce.

Consultant pour la célèbre chaine sportive américaine, l’ancien leader des Celtics a parfois tendance à faire preuve de narcissisme dans ses analyses. Parfois ? Considérez plutôt cela comme régulier. Au moment d’attribuer ses trophées de la mi-saison, il a donc créé de toutes pièces une catégorie un brin arrogante pour récompenser 3 joueurs, à commencer par une star des C’s.

Publicité

Commençons avec le Top 3 des joueurs qui me rappellent le plus… moi. Je vais débuter avec Jayson Tatum des Boston Celtics. Regardez comme son jeu est fluide. Il me rappelle une version jeune de moi. Il arrive à prendre un tir à chaque fois qu’il le veut. Il a le step-back, le tir à 3 points, le côté athlétique, le mid-range, il peut driver, finir en force… C’est définitivement un joueur qui me rappelle moi-même.

Publicité

Considéré par certains comme le successeur de The Truth à Boston, Jayson Tatum ne risquait pas d’échapper à cette distinction singulière. Il possède en effet un arsenal offensif on ne peut plus fourni, que Paul Pierce affirme avoir détenu en son temps. Le deuxième lauréat, lui, a obtenu une place dans cette sélection grâce à une particularité bien différente.



Je vais passer au joueur suivant : Jimmy Butler. De la dureté pure. C’est quelque chose que j’estime avoir apporté match après match. Vous saviez que vous allier passer une longue soirée quand vous m’affrontiez. Aussi talentueux pouviez-vous être, vous n’alliez pas plus vous la donner que moi, parce que j’avais cette mentalité de col bleu. Et c’est ce qu’apporte Jimmy Butler.

Publicité

Une qualité que l’on ne peut effectivement pas ôter à Pierce, jamais avare d’efforts sur un terrain. Enfin, pour son ultime rapprochement, le champion 2008 a décidé de faire dans la controverse.

Et le dernier sur ma liste – et ça risque d’en énerver certains, mais ceux-là n’auront vraiment pas suivi ma carrière si c’est le cas – c’est Luka Doncic !

Si vous regardez son jeu offensif, il n’y a pas un spot sur le parquet où il ne peut pas se rendre. Je sais qu’il n’est pas le plus athlétique ou le plus rapide, mais il obtient la position de tir qu’il veut à chaque fois ! Et c’était l’un des meilleurs aspects de mon jeu. Je n’étais pas le plus rapide, ni le plus athlétique, mais croyez-moi : je pouvais prendre mon tir face à n’importe qui. Et dernier point : il est clutch.

Publicité

Cette comparaison avec le prodige des Mavericks ne surprendra pas les plus attentifs, qui ont déjà pu voir l’ancien MVP des Finales s’identifier à lui. Cela lui avait d’ailleurs valu des réactions enflammées sur les réseaux, d’où sa mise en garde en préambule de sa démonstration. Pas sûr que cette dernière suffise à s’épargner les critiques des internautes cette fois-ci.

Toujours aussi humble, Paul Pierce ferait presque de trois icônes de la ligue actuelle… de pâles copies du joueur qu’il était. De quoi sans doute pousser les fans à de nouvelles réactions incendiaires.

Feed NBA 24/24