NBA – Les 3 joueurs que les Knicks suivent de très près

Derrick Rose, déjà impressionné, évoque son premier match aux Knicks NBA
(DR)

Bien décidés à faire les playoffs, les Knicks pourraient passer à l’action d’ici la deadline, le 25 mars prochain. Le front office continue de scruter 3 joueurs, avec des profils différents.

Publicité

Pour les Knicks, cette campagne 2020/21 est décidément différente. Plutôt que de viser une meilleure place à la prochaine loterie, la franchise de la Big Apple réfléchit plutôt à comment améliorer son roster en vue d’une place pour les playoffs. Le nom de Blake Griffin revient souvent pour certains fans, mais d’après le NY Post, l’intérêt n’existe pas.

Avec Julius « MVP » Randle et le jeune Obi Toppin, Tom Thibodeau possède déjà les armes nécessaires au poste 4. C’est moins vrai quand on parle des pivots, alors que Mitchell Robinson est à l’infirmerie, tout comme Taj Gibson. Ce n’est pas pour rien que les Knicks seraient les favoris dans le dossier Andre Drummond.

Publicité

Mais là encore, tout est possible. Si les Cavaliers sont trop gourmands, le front office pourrait aller voir ailleurs. Un nom revient avec insistance d’après le Post : Kyle O’Quinn, qui n’a pas retrouvé de franchise depuis son départ des Sixers. Il a l’avantage de connaître la maison, lui qui tourne à 5.4 points et 4.6 rebonds de moyenne en carrière.



Toutefois, ce n’est peut-être pas la priorité aujourd’hui. L’un des postes qui dérange ? La mène, où Immanuel Quickley est plus vu comme un 6ème homme à la Lou Williams. Son défaut ? Son manque de playmaking, qui force les dirigeants à trouver une alternative. D’après le journaliste Marc Berman, deux meneurs sont suivis de près.

Publicité

Sans surprise, on retrouve notamment Lonzo Ball :

C’est pour cela que les Knicks ont toujours gardé un oeil sur Terry Rozier et Lonzo Ball (qui pourrait plus être une transaction durant l’été). Immanuel Quickley est vu comme un sixième homme et qui peut jouer sans le ballon. Il n’est pas considéré comme un playmaker.

Un meneur ? Un pivot ? Voilà sans doute les deux priorités des Knicks. Reste à savoir s’il y aura de l’action avant le 25 mars, ou si Leon Rose va attendre l’été pour passer à l’offensive.

Publicité

Les Knicks sont toujours très actifs sur le marché, déterminés à améliorer leur roster en vue des prochaines saisons. Les fans sont prévenus, il y aura peut-être de l’action d’ici le 25 mars.

Feed NBA 24/24