NBA – Un analyste démonte Steph Curry dans une critique lunaire

DR

Malgré des prestations collectives bien moins remarquées qu’il y a quelques années, Steph Curry garde une place dans les conversations pour le MVP grâce à ses perfs individuelles XXL. Il a néanmoins fait l’objet de reproches pour le moins étonnants ce vendredi.

Publicité

Tout le monde s’accordera sur le fait que la 9ème place actuellement occupée par ses Warriors ne lui permettent pas de viser sérieusement le trophée. Pour autant, du haut de ses moyennes de 29.7 points, 5.5 rebonds et 6.3 passes par match, Stephen Curry reste un outsider de choix dans la course au MVP.

Dans ce cadre, son ticket pour le All-Star Game ne faisait pas l’ombre d’un doute lors de l’ouverture des votes. Sélectionné par le public, le meneur de Golden State disputera la rencontre sous les couleurs de la Team LeBron. Il n’y retrouvera cependant pas des snipers réputés, comme l’a fait remarquer Skip Bayless dans la dernière émission de Undisputed.

Publicité

Regardons en profondeur le cinq de la Team LeBron. Est-ce que Luka (Doncic) est un shooteur ? Non, c’est un shooteur lamentable. Est-ce que Giannis (Antetokounmpo) est un shooteur ? Non, il ne sait pas du tout shooter. Est-ce que LeBron James est vraiment un shooteur ? Non, je dirais qu’il est en-dessous de la moyenne.

Publicité

Un constat où ne figure pas, volontairement ou non, Nikola Jokic et ses 41.8% derrière l’arc cette saison. Quoi qu’il en soit, l’arrivée de Curry dans cette conversation aurait logiquement dû mettre en avant un contraste. C’était sans compter sur la drôle de vision du journaliste de Fox Sports, qui a démonté les pourcentages… pourtant exemplaires du Chef dans l’exercice.



Observons la saison que livre Steph jusqu’ici. Cette année, il ne se montre pas à la hauteur des attentes en tant que shooteur. Sa moyenne en carrière est de 43%, et il est à deux pourcents de moins cette saison, à 41% – ce qui, évidemment, resterait excellent pour un autre joueur. Mais cette année, il n’est pas vraiment Steph.

Publicité

Il a commencé la saison avec des performances à 2/10 à 3 points, il a eu une soirée où il a fini à 1/10, une autre à 1/11, et rien que l’autre soir contre Portland, il a terminé à 5/14. Donc il a parfois été aussi froid qu’il a pu être chaud cette année.

Il semblerait donc que Skip découvre ce qu’est un véritable shooteur. Aucun joueur dans la ligue, aussi adroit à l’extérieur puisse-t-il être, n’a connu aucun jour sans au niveau du tir de loin. Il faut cependant croire que l’analyste attend de voir Steph tourner à 70% depuis le parking dorénavant, comme le confirme la conclusion de sa tirade.

Publicité

Des fois, sur les gros matchs, Steph a vraiment eu du mal avec son shoot, dans des proportions aussi extrêmes que sur ses coups de chaud. Donc je ne sais pas si je dois le considérer comme un bon partenaire pour claquer des dunks, ou comme un shooteur à 3 points, ou comme un scoreur. Il alterne le bon et le moins bon au shoot pour moi.

Dernière cible en date de Skip Bayless, Steph Curry sait désormais ce que vit son capitaine d’équipe quotidiennement. Ne lui reste plus qu’à remporter le concours à 3 points pour ridiculiser le célèbre journaliste.

Adthink
Déclarations Golden State Warriors NBA 24/24 Stephen Curry

Feed NBA 24/24