Publicité

NBA – « On est l’équipe la plus nulle, normal s’il y a des trades »

James Harden, Lebron James, Anthony Davis, Chris Paul et Kawhi Leonard lors du All-Star Game 2020
Nam Huh

Dans une journée de jeudi qui s’annoncait mouvementée (et qui l’a été), peu d’équipes ont échappé à la frénésie des transferts et des rumeurs. Si certains jouent la langue de bois, un intérieur a été cash au moment d’évoquer la situation de son équipe. Et dur de lui en vouloir…

Publicité

En règle générale, la trade deadline ne laisse que très peu d’équipes sur le carreau. Face à la course à l’armement à laquelle s’adonne une bonne partie de la ligue, chaque exécutif se sent presque obligé d’y participer. En parallèle, les franchises qui n’ont plus rien à jouer sur la saison tentent de préparer le futur avec des coups bien sentis.

À n’en pas douter, Minnesota s’inscrit dans ce second compartiment. Bons derniers de la ligue avec un bilan de 10 victoires pour 34 défaites, les Timberwolves n’avaient que peu, voire pas d’intérêt à se renforcer dans l’immédiat. Et sans surprise, ils n’ont fait aucun move.

Publicité

De quoi étonner Juancho Hernangomez, qui avait été cash sur la situation…



« On est l’équipe la plus nulle de la NBA. Donc s’il y a des trades, c’est normal. » – Juancho Hernangomez au sujet des Timberwolves

Le pivot espagnol n’y était pas allé de main morte au sujet des siens, même s’il faisait avant tout preuve de réalisme quant à la situation dans laquelle ils se trouvent actuellement.

Publicité




Le constat est implacable, et pourtant, les Wolves n’ont pas pris part aux festivités. Le front office de Minneapolis ne souhaite en aucun cas se séparer de Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell et Anthony Edwards, profils les plus attirants de leur roster, et le reste de leurs éléments ne semble pas attirer la concurrence.

Seul Ricky Rubio, un temps courtisé par un outsider de l’Est, paraissait sur le départ. Ciblé par les Hawks, qui auraient offert John Collins et un first round pick, Malik Beasley a lui aussi été retenu. Dès lors, difficile de prédire quel membre de la meute aurait pu faire ses valises…

Publicité

En tant que pire bilan de la ligue, les Wolves sont forcément appelés à s’agiter sur le marché selon Juancho Hernangomez. Pour l’heure, ses supérieurs le font mentir.

En direct : toute l'actu NBA