NBA – À peine transféré, un Français coupé par sa franchise !

réactions bronze équipe de france
FIBA

Le trade deadline peut emprunter l’image d’un nouveau départ pour certains joueurs, mais aussi le début d’une nouvelle épreuve pour d’autres. C’est notamment le cas d’un représentant tricolore, non-conservé par sa nouvelle équipe.

Publicité

Contrairement à l’an dernier, le marché aura vu de gros noms l’animer jusqu’à son terme. Si les dossiers de Kyle Lowry, Andre Drummond ou encore LaMarcus Aldridge n’ont pas pu être résolus, ceux de Victor Oladipo, Nikola Vucevic ou Aaron Gordon ont connu un dénouement favorable. Plusieurs Frenchies ont eux aussi pris part aux réjouissances.

Placé dans les rumeurs depuis plusieurs semaines déjà, Evan Fournier a par exemple rejoint les Celtics pour une contrepartie qui a tardé à se dévoiler. En parallèle, Vincent Poirier a lui aussi dû faire ses valises. Après un début de saison passé au bout du banc des Sixers, et 39 petites minutes jouées, le big man a fait les frais du transfert envoyant George Hill à Philly.

Publicité

Ce n’est cependant pas au Thunder qu’il a atterri, mais bien à New York, qui s’était également joint au deal. De quoi rendre le public français ravi, avec l’espoir de le voir faire équipe avec Frank Ntilikina sur le parquet du Madison Square Garden. Ce scénario n’aura finalement pas lieu, comme l’a malheureusement rapporté Adrian Wojnarowski tard dans la nuit.



Publicité




Les Knicks ont l’intention de couper le joueur de 2m13, Vincent Poirier, qui a débarqué des Sixers dans le cadre du deal à trois équipes avec Oklahoma City, affirment des sources auprès d’ESPN.

L’aventure dans la Big Apple aura donc été de courte durée pour Poirier, qui va désormais devoir trouver un nouveau point de chute.

Son profil de pivot rugueux, mais aussi capable de prendre sa chance de loin a de quoi intéresser quelques franchises. Il a quoi qu’il en soit intérêt à rapidement trouver chaussure à son pied, notamment en vue des Jeux olympiques. En effet, la concurrence à son poste en équipe de France ne devrait pas lui pardonner une fin de saison sans compétition.

Publicité

De duo français, il n’y aura donc pas chez les Knicks. Vincent Poirier va de nouveau devoir lutter pour une place dans un roster NBA, ou bien peut-être envisager un retour en Europe pour les prochains mois.

Feed NBA 24/24