NBA – « Stephen Curry n’est pas un joueur transcendant »

Du jamais vu depuis 2010 pour Stephen Curry
USA Today (DR)

Dans une saison proche du cauchemar pour les Warriors, Steph Curry fait office de rare éclaircie au tableau. Pourtant, son talent et sa notoriété font encore débat dans la communauté NBA, comme l’a montré dernièrement un analyste.

Publicité

Pendant un temps, il faisait partie intégrante du Top 5 des candidats pour le titre de MVP. Compte tenu de la chute de son équipe au classement, il ne fait désormais plus partie de ce casting, mais reste auteur d’un exercice individuel de grande classe. Avec 29.7 points, 5.5 rebonds et 6.0 passes par match, Stephen Curry apparait en effet encore comme l’un des principaux dangers en NBA.

Malgré une récente blessure au coccyx qui le fait toujours souffrir, il parvient à maintenir son niveau d’excellence, et affiche des moyennes de 36.5 points et 6.8 rebonds sur ses 4 derniers matchs. Le timing n’est donc pas le plus adapté pour lui adresser des critiques. Le memo n’a sans doute pas pas fait son chemin jusqu’au journaliste de Fox Sports, Rob Parker.

Publicité



Rob Parker déclare que Stephen Curry « n’est pas un joueur transcendant » dans l’émission The Odd Couple. « Steph Curry n’est pas ce genre de joueur, je le dis depuis des années. »

Parler ainsi d’un joueur qui, quasiment à lui seul, a révolutionné le jeu développé dans la ligue, peut paraitre assez culotté.

Publicité




Par ces propos, Parker tente sans doute d’expliquer que les performances exceptionnelles du Chef ne poussent pas le reste de l’effectif de Golden State à se surpasser. Le bilan de la franchise (24-27) peut laisser penser cela, mais ce n’est certainement pas un avis que partagent les Dubs. La preuve avec le témoignage d’admiration livré par Kent Bazemore suite à la victoire face aux Bucks, ce mardi.

Je crois qu’on devrait tous se poser et apprécier ce qu’il fait en ce moment, encore plus en sachant qu’il a manqué la majorité de la saison dernière. Il y avait tellement de questions qui l’entouraient à son retour. Jrue Holiday, c’est ce qui se fait de mieux en défense, et il lui a fait la misère toute la soirée, avec 41 points au final.

Publicité

Oser s’en prendre à Steph Curry de la sorte en ce moment, c’est la garantie de s’attirer les foudres des fans et des joueurs des Warriors. Rob Parker ne devrait pas tarder à recevoir les messages vindicatifs de ces derniers sur les réseaux sociaux.

Déclarations Golden State Warriors NBA 24/24 Stephen Curry

Feed NBA 24/24