NBA – Théo Maledon réagit à sa forme étincelante et lâche un fun fact

Théo Maledon a brillé face aux Hawks de John Collins avec un record
The Oklahoman (DR)

Au sein de l’effectif d’OKC, Théo Maledon continue à monter en température. Le jeune Français enchaîne les bonnes performances en ce moment, ce qui l’amène de plus en plus régulièrement devant le micro. Evidemment ravi de sa ligne de stats hier, le Français en a également profité pour partager un fun fact sur lui et un de ses coéquipiers.

Publicité

La première saison NBA de Théo Maledon pouvait difficilement mieux se passer au niveau individuel. Avec plus de 27 minutes par match, le rookie a du temps de jeu à ne plus quoi savoir en faire, ce qui lui permet de progresser à une vitesse impressionnante. La blessure de la star d’OKC Shai Gilgeous-Alexander n’a fait qu’accentuer cette ascension, le Frenchie jouant désormais régulièrement dans le cinq majeur.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeunot défraie la chronique : avec 18.0 points, 3.0 passes et 5.6 rebonds sur les 7 dernières rencontres, dont une performance qui a marqué l’histoire du Thunder, Maledon affiche des statistiques dignes d’un vrai bon joueur NBA. Sa dernière sortie contre les Hornets (25 points, 5 rebonds, 5 passes décisives) n’est qu’une confirmation du niveau du meneur.

Publicité

Plus encore que son niveau de jeu, c’est le caractère de l’ancien de l’ASVEL qui impressionne les scouts NBA. Habitué du haut niveau, Maledon est un joueur posé, bien plus mature mentalement que la majorité des rookies qui entrent dans la grande ligue. Le sport professionnel, ça le connaît, ce qui le rend quasi imperméable à la pression, comme le suggère cette déclaration :



Théo Maledon sur la dureté du jeu en NBA à 19 ans: « À mes yeux, l’âge ne compte pas, ça a été comme ça depuis mon enfance ».

L’intéressé en a également profité pour parler de l’autre Français à OKC, Jaylen Hoard. Outre le fait que « ce soit sympa » de pouvoir discuter en français avec un coéquipier, le meneur semble aussi prendre du plaisir à jouer avec l’ancien Blazer. Maledon a d’ailleurs partagé une anecdote particulièrement touchante, comme le révèle Nick Crain :

Publicité




Théo Maledon dit que sa mère et celle de Jaylen Hoard ont joué ensemble.

À l’instar de leurs parents, on espère que les deux Français pourront jouer ensemble avec réussite. Cette même réussite, le Thunder en aurait par ailleurs bien besoin ce moment, la franchise pointant à la treizième place à l’Ouest (20-31). Si Maledon parvient à maintenir son niveau après le retour de SGA, le coach Mark Daignault pourrait en tout cas compter sur un backcourt extrêmement prometteur et continuer à envisager l’avenir sereinement dans ce grand processus de reconstruction.

Publicité

La saison rookie de Théo Maledon peut déjà être considérée comme un franc succès. Le Frenchie montre toute l’étendue de ses qualités, et profite de son temps de jeu pour s’installer dans la rotation du Thunder. Ça ne vous rappelle pas un meneur français des années 2000 ?

Feed NBA 24/24