NBA – Pat Beverley expulsé pour un geste honteux en plein match

NBA Pat Beverley expulsé après une faute honteuse sur Chris Paul
(DR)

Pas étranger des gestes brutaux, Patrick Beverley se range facilement dans la catégorie « pitbull » en NBA. Le meneur s’est d’ailleurs encore fait expulser cette nuit après une très vilaine faute face aux Suns. Sa victime ? Ni plus ni moins que Chris Paul.

Publicité

Si l’on devait lister les joueurs les plus détestés actuellement en NBA, il y a de fortes chances pour que Patrick Beverley atterrisse dans le Top 10. Connu pour sa capacité à rentrer dans la tête de ses adversaires (Russell Westbrook ne dira pas le contraire), le joueur des Clippers n’est pas non plus le dernier à sortir un dirty play de temps à autre.

Si cela peut parfois aider Los Angeles à faire basculer un match en sa faveur, il n’empêche que ces actions s’avèrent dangereuses pour les joueurs d’en face. La récente victoire des Clippers face à Phoenix (113-103) en est une preuve à l’appui : au cours de la rencontre, le chien de garde californien a été expulsé pour un très vilain coup de coude sur Chris Paul, qui partait en contre-attaque.

Publicité



Une faute dangereuse, proche des parties intimes et sur un joueur en l’air, qui aurait pu avoir de réelles conséquences si CP3 n’était pas bien retombé. Sanctionné d’une flagrante 2, Beverley a donc logiquement été renvoyé au vestiaire, le joueur ajoutant ainsi un nouveau « faits d’armes » à sa liste de coup-bas. Une suspension pour un match ou plus ne devrait toutefois pas avoir lieu. Chris Paul, quant à lui, finira le match à 13 points et 7 rebonds, et sur deux jambes.

Publicité




Côté Clippers, cet incident n’aura au final pas eu de conséquences sur le résultat final. Avec un duo Kawhi Leonard – Paul George à 60 points en cumulé (à 22/39 au shoot) et un Rajon Rondo en boss du banc (15 pts, 9 pds), les Angelinos ont fini le boulot dans le dernier quart-temps, remporté 30-22. Surtout, ils parviennent ainsi à se rapprocher de leur adversaire du jour au classement de la conférence Ouest (LA 3ème, Phoenix 2ème).

À seulement quelques semaines des playoffs, il semble toutefois impératif pour les Clipps de maîtriser Patrick Beverley. On le sait, un simple pétage de plomb peut faire la différence sur un match, et donc potentiellement sur une série. Une expulsion du chien de garde défensif au plus mauvais moment pourrait donc être catastrophique pour Los Angeles, surtout à l’Ouest, où la concurrence est féroce.

Publicité

Une fois de plus, Patrick Beverley se distingue par un geste de « grande classe ». Heureusement pour Chris Paul et les Suns, cette action aura finalement fait plus de peur que de mal. Bonne chance à Tyronn Lue pour garder son meneur sous contrôle !

Feed NBA 24/24