NBA – Tristan Thompson dégomme un journaliste après une supposée fake news

Tristan Thomspon semble être au centre de rumeurs erronées à Boston.
(DR)

Pas forcément à son aise à Boston, voilà que Tristan Thompson se retrouve à nouveau dans la tourmente. Suite aux accusations à priori sans fondement de certains journalistes, l’intérieur a décidé de répondre de la manière la plus claire possible. Attention, ça peut piquer les oreilles.

Publicité

Arrivé lors de la free agency en provenance de Cleveland, Tristan Thompson ne s’attendait probablement pas à une campagne aussi délicate. Loin d’être transcendant d’un point de vue statistique (un peu plus de 8 points et 7 rebonds par match), TT fait davantage parler en dehors des terrains. Parallèlement, Boston patauge dans la conférence Est (26-26, 7ème). Clairement pas le scénario imaginé durant l’automne 2020.

En plus de cela, le Canadien doit désormais se battre contre des rumeurs inquiétantes. Au cours d’un podcast, Chris Vernon et Kevin O’Connor de The Ringer ont ainsi adressé la situation actuelle des Celtics, et le nom de Thompson y est notamment tombé. Tandis que le premier journaliste nommé s’est attardé sur la vie extra-sportive de l’ancien des Cavs, le second en a lui profité pour lancer l’info suivante :

Publicité

J’ai entendu dire que Thompson n’est pas apprécié dans le vestiaire pour de nombreuses raisons.



Des propos particulièrement étranges, O’Connor ne citant pas de sources pour étayer ses arguments. Autant dire que cette sortie n’a pas plus à l’intérieur, absolument furieux d’être calomnié de la sorte. Interrogé par CNLS Media, TT a livré une réponse sans détour, qui sonne comme une véritable gifle pour le journaliste américain :

Publicité




Ce type, Kevin O’Connor – je ne sais pas si je dois mentionner son nom ou pas, parce qu’il ne mérite pas mon attention, mais je me souviens de chaque nom parce que je suis comme un éléphant. Donc, quand il a dit que je n’étais pas apprécié dans les vestiaires, c’était drôle, parce que ce n’est pas le cas. Ce gars voulait juste faire du buzz. De rien, Kevin O’Connor, pour avoir utilisé mon nom. Ça t’a apporté plus de visites et de retweets.

Difficile d’être plus clair. Thompson en profite pour rappeler que Kemba Walker et Jaylen Brown ont tous deux réfuté cette rumeur. Cette déclaration des journalistes de The Ringer sonne donc de plus en plus comme de l’intox. Une bonne nouvelle pour les C’s, qui ont déjà une saison suffisamment compliquée à gérer ainsi.

Publicité

Semble-t-il injustement attaqué par les médias US, Tristan Thompson se défend comme il peut. Le Canadien peut au moins compter sur ses coéquipiers pour le soutenir. Néanmoins, c’est un nouveau chapitre sombre qui s’ajoute à la saison des Celtics.

Feed NBA 24/24