NBA – Monstrueux, Enes Kanter sort une ligne de stats rarissime !

enes kanter censuré en Turquie
(DR)

Propulsé titulaire à Portland, Enes Kanter continue de faire ce qu’il fait de mieux : accumuler les stats en match. L’intérieur turc a d’ailleurs sorti une performance monstre face à Detroit. Un match qui l’a vu marquer l’histoire de la NBA !

Publicité

De retour dans l’Oregon après une pige d’une saison à Boston, Enes Kanter s’est plutôt bien réacclimaté. Avec plus de 11 points et 11 rebonds par match, le pivot turc pallie notamment la nouvelle absence de Jusuf Nurkic – ce dernier manquant à l’appel à cause d’une blessure au poignet. L’ancien des Knicks et du Jazz y récupère donc pas mal de temps de jeu, comme lors du dernier match.

Opposé à Detroit (16-37, 15ème à l’Est), Portland n’a pas fait de quartiers, l’emportant 118-103 au terme d’un affrontement à sens unique. Les Pistons ont notamment perdu deux quart-temps de 10 points chacun. Damian Lillard et C.J. McCollum à 53 points en cumulé, on pourrait penser que ce sont les stars habituelles qui ont cartonné du côté de Rip City, Dame D.O.L.L.A. y ajoutant au passage 10 passes décisives.

Publicité

Au cours de cette rencontre, c’est pourtant Kanter qui a littéralement crevé l’écran, reléguant les perfs de tous ses coéquipiers au second plan. L’intérieur a en effet signé une sortie à 24 points (56% au tir) et pas moins… de 30 rebonds en 37 minutes de jeu ! Une ligne de stats hallucinante, qu’on ne voit clairement pas tous les jours. En fait, celle-ci est tout bonnement historique, notamment dans pour les Blazers.



Les 30 rebonds d’Enes Kanter sont le plus haut total de l’histoire des Trail Blazers. Ses 12 rebonds offensifs sont le total le plus élevé de l’histoire de la franchise. Kanter est le 4ème joueur à avoir obtenu 30 rebonds dans un match au cours des 20 dernières saisons, après Dwight Howard en 2018, Andrew Bynum en 2012 et Kevin Love en 2011.

Publicité




Chapeau bas. Si des matchs en 30 points – 20 rebonds sont eux de plus en plus fréquents, grâce notamment à un rythme de jeu qui s’accélère, cueillir 30 ballons sous le cercle reste une performance phénoménale. En témoigne le nombre très réduit de joueurs y étant parvenus sur les deux dernières décennies. Kanter dépasse notamment des joueurs comme Dikembe Mutombo et Shaquille O’Neal, loin d’être des faire-valoir.

Ce genre d’exploits a en tout cas de quoi donner de la confiance au Turc, mais aussi à sa franchise. Sixième à l’Ouest, Portland doit notamment résister aux assauts des Mavs, qui ne comptent qu’une victoire et demi de retard sur eux. Si un succès face au dernier de l’Est n’a rien d’exceptionnel, les joueurs de l’Oregon devraient se sentir galvanisés suite au match de leur big man.

Publicité

Monstrueux face aux Pistons, Enes Kanter est parvenu à inscrire son nom dans le livre d’honneur de sa franchise. Une belle récompense pour un joueur qui aura pas mal déménagé au cours de son parcours NBA. Le Turc peut être fier de sa performance !

Feed NBA 24/24