NBA – Les Lakers taclés de l’intérieur après leur dernière défaite !

Les joueurs des Los Angeles Lakers, Marc Gasol, LeBron James, Kentavious Caldwell-Pope et Kyle Kuzma, lors d'un temps mort, écoutant les consignes de leur entraineur Frank Vogel
Meg Oliphant

Après avoir profité des grosses absences côté Jazz samedi, les Lakers ont coulé face à ce même adversaire deux jours plus tard. Certains analystes n’ont pas été tendres avec eux à l’issue de la rencontre, à l’image… d’une légende de la franchise.

Publicité

La courte victoire obtenue contre les Pacers, vendredi, avait visiblement émoussé les hommes de Quin Snyder. Face à ce constat, le coach avait donc décidé de mettre au repos 3 de ses cadres, à savoir Rudy Gobert, Mike Conley et Derrick Favors, pour le back-to-back qui attendait son équipe. Les conséquences ne se sont pas faites attendre, puisque les Lakers ont profité de ces absences pour empocher un succès facile (127-115).

La calendrier si particulier de la saison avait cependant réservé une revanche aux deux équipes, dès lundi. Et le Jazz, cette fois-ci avec toutes ses forces vives hormis Donovan Mitchell, n’a pas laissé passer l’occasion de faire respecter la hiérarchie. Larges vainqueurs des champions en titre (111-97), les leaders de l’Ouest ont envoyé un message clair, et qu’estime avoir décrypté James Worthy.

Publicité



L’équipe supérieure a fait le job ce soir. C’est difficile, avec tout ce contexte sanitaire et ce calendrier compacté, de jouer la même équipe deux fois de suite. Ce n’est pas facile à faire, mais c’est rare, donc ce n’est pas une excuse. La véritable top-team s’est montrée ce soir, et elle ne fait pas rire. Elle n’est pas l’équipe n°1 dans la ligue par hasard.

Publicité




Le triple champion NBA avec LA n’a donc pas tenté de sauver la face de son ancienne franchise, et a au contraire préféré vanter les qualités de ses bourreaux. Impressionné par le niveau de jeu de Salt Lake, il en fait donc la meilleure équipe de la ligue, devant les Angelinos. Il faut dire que sans LeBron James et Anthony Davis, ces derniers peuvent difficilement rivaliser.

La même discussion méritera d’être remise sur la table une fois les deux superstars de retour de blessure. Utah pourra-t-elle toujours se considérer comme l’équipe à battre en NBA, même en conservant le meilleur bilan ? En attendant, son collectif poursuit sa démonstration de force en saison régulière, et se prépare on ne peut mieux pour les playoffs à venir.

Publicité

Malgré un point de vue subjectif en faveur des Lakers, James Worthy fait sans problème du Jazz l’épouvantail de la ligue à l’heure actuelle. LeBron et AD tenteront à coup sûr de changer l’opinion du MVP des Finales 1988 une fois de retour sur les parquets.

Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24