Publicité

NBA – OJ Simpson recadre LeBron James

LeBron James et OJ Simpson
DR

Dans des eaux troubles depuis son tweet supprimé sur le dossier Ma’Khia Bryant, LeBron James essuie de nombreuses critiques. Et si celles des journalistes conservateurs et divers républicains ne l’atteignent probablement pas, celle d’OJ Simpson a forcément davantage de résonance.

Publicité

Si vous suivez l’actualité aux Etats-Unis, vous en avez forcément entendu parler. Il y a quelques jours, une adolescente afro-américaine répondant au nom de Ma’Khia Bryant a été abattue par un policier dans la rue, alors qu’elle s’apprêtait à poignarder une autre jeune fille. De nombreux internautes, sans forcément avoir eu accès à la vidéo entière, ont alors affiché et menacé le policier en question sur la place publique. Parmi eux ? LeBron James.

Le King a en effet publié un tweet viral dans lequel il affichait le visage du policier et prédisait qu’il serait « le prochain » (des mots accompagnés d’un emoji sablier), référence à Derek Chauvin dans le procès George Floyd qui secoue actuellement l’Amérique. Face à ce qui a été perçu comme une incitation à la haine, James a supprimé son tweet et a tenté de s’expliquer.

Publicité

Les critiques se sont alors abattues sur LeBron, la plupart venant de l’aile droite du pays et des conservateurs… mais pas que. OJ Simpson, ainsi, a tenu à publier une vidéo où il recadre en bonne et due forme le Chosen One. Voici la traduction intégrale :



Bonjour à tous, c’est OJ. Matin difficile, j’écoute un peu toutes les critiques que LeBron subit… Je suis un fan de LeBron, j’admire le travail qu’il a fait pour aider sa communauté et pour combattre les problèmes sociétaux – notamment le racisme systémique et le problème de la police. Mais il faut choisir le bon combat. C’est une guerre qui doit être menée, mais il faut parfois prendre son temps et être un peu plus patient avant de commenter certains de ces incidents qui arrivent avec la police. Là, LeBron aurait dû attendre.

Publicité




J’en veux aux médias qui ont montré une version éditée de ce qu’il s’est passé avec la fille au couteau. Ils ont fait passer ça pour un nouveau dérapage d’un policier qui surréagit et tue une jeune noire. Moi ce que j’ai vu quand j’ai vu la vidéo entière, c’est que le policier n’avait pas le choix. Il a fait ce qu’il avait faire. On aurait aimé qu’il sorte un taser, qu’il fasse différemment, mais dans le feu de l’action, à l’instant précis, s’il n’avait pas fait ce qu’il a fait, une autre jeune afro-américaine aurait perdu la vie.

Je ne peux pas blâmer le policier pour ce qu’il a fait. J’aurais aimé que ce soit différent, mais je ne peux pas le blâmer. LeBron : continue à mener le combat, mais je crois qu’on doit tous être un peu plus patients. Je suis contre la fin des subventions à la police, je pense qu’on devrait plutôt rediriger certains de ces fonds à un meilleur entraînement, notamment psychologique. Quoiqu’il en soit, que Dieu vous bénisse. Portez votre masque, et faites-vous vacciner.

Publicité

Une tirade claire et nette d’OJ Simpson, qui n’a pas vraiment goûté à ce qu’il estime être une surréaction néfaste de la part de LeBron James. Le message est passé.

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA