Publicité

NBA – Un Laker important mis au placard, Vogel s’explique

Le coach NBA des Los Angeles Lakers, Frank Vogel, donne ses consignes durant un temps mort à ses joueurs
Sean M. Haffey

Alors que son équipe affrontait pour la deuxième fois consécutive les Mavericks, Frank Vogel a réservé quelques surprises à ses adversaires. Un membre important de la rotation a ainsi été écarté pour la rencontre ; décision qu’a justifiée le coach après coup.

Publicité

Le revers récolté deux jours auparavant à l’American Airlines Center avait visiblement laissé des traces. Vaincus par l’adversaire direct qu’est Dallas dans la course à l’accession directe aux playoffs (110-115), les Lakers souhaitaient rebondir au plus vite. Ils avaient l’occasion de le faire dès ce samedi, face à la même opposition.

Après un court séjour dans la métropole texane, Anthony Davis et ses coéquipiers ont en effet remis le couvert avec les Mavericks… sans plus de succès. Terrassés 93-108, ils ont au contraire fait preuve d’une apathie offensive coûteuse. L’absence non-justifié d’un scoreur réputé comme Montrezl Harrell a donc surpris. Frank Vogel a tenté d’expliquer ce choix.

Publicité

Vogel a déclaré que le fait qu’Harrell n’ait pas joué ce soir entrait juste dans une volonté de « garder les trois pivots en forme. » Il voulait aussi offrir à Dallas de nouveaux défis pour le back-to-back.



Plutôt en vue offensivement lors du match précédent (14 points, 7/8 au tir en 17mn), Harrell a donc cédé sa place à Marc Gasol dans la rotation angelino. Une décision qui a porté ses fruits défensivement lorsque l’Espagnol se trouvait sur le terrain (+4 au +/-), mais qui a desservi la franchise en attaque.

Publicité




Gasol n’a effectivement pas tenté une seule fois sa chance de ce côté du terrain (!), facilitant forcément la tâche des intérieurs des Mavs. La tentative de Vogel n’aura donc pas récolté un grand succès, si ce n’est dans le fait d’avoir préservé un Harrell qui n’avait manqué aucune rencontre jusqu’ici cette saison. Ce dernier a d’ailleurs bien accueilli sa mise au frigo.

Vogel a ajouté que Trezz comprenait cette décision et n’avait eu aucun problème à l’accepter.

Publicité

Faute d’avoir vu ses choix tactiques payer face aux Mavericks, Frank Vogel peut au moins se satisfaire d’avoir offert du repos à Montrezl Harrell, sans s’être attiré sa rancœur. Un moindre mal dans cette soirée bien terne pour les Lakers.

Feed NBA 24/24