Publicité

NBA – Le gros appel du pied de Kevin Love

Direction l'Ouest pour Kevin Love ?
(crédit : AP)

Au milieu d’une équipe de Cleveland encore une fois très médiocre, Kevin Love continue de ronger son frein, lui qui veut goûter à nouveau au parfum des playoffs. L’intérieur a donc décidé de faire une déclaration tout sauf subtile à la presse, quant à ses motivations. Opération séduction activée !

Publicité

Décidément, cette saison est tout sauf facile pour Kevin Love. Absent durant près des trois quarts de l’exercice, notamment à cause d’un souci au mollet, l’intérieur compile ses pires stats en carrière (11 points et 6 rebonds de moyenne) depuis sa campagne rookie en 2008-2009. En plus de cela, les Cavs sont à nouveau embourbés dans les bas-fonds de l’Est (21-41, 13èmes). L’ailier fort commence donc sérieusement à péter un câble, en témoigne cette action absolument scandaleuse face aux Raptors.

À côté de ça, pourtant, le joueur formé à UCLA continue de croire qu’il peut encore gagner une bague avant de prendre sa retraite. On parle après tout d’un homme qui tourne en double-double de moyenne sur plus de 700 matchs NBA, ça pourrait bien intéresser un prétendant au titre. C’est en tout cas ce qu’il explique au micro de Chris Haynes de Yahoo! Sports :

Publicité

Lorsque je suis disponible et que je joue à un haut niveau, j’ai l’impression que je pourrais être le gars qui pousse l’équipe à aller plus loin, qui la place dans la course au titre. Un gars qui a l’expérience des playoffs, qui a joué avec certains des plus grands joueurs, si ce n’est le plus grand joueur de tous les temps, LeBron James.



Expérience des grands moments et capacité à jouer avec des superstars, tels sont donc les grands atouts du champion 2016. Reste à savoir si une franchise fera le pas nécessaire, surtout après le récent incident contre Toronto. Avoir de tels excès de frustration peut être en effet problématique. Bizarrement, K-Love enchaîne dans cet interview avec un florilège de compliments envers ses coéquipiers, comme si rien ne s’était passé :

Publicité




J’aime J.B. Bickerstaff, notre relation remonte à loin, aussi avec mon père. C’est une bonne chose d’être ici. Et puis, il y a aussi le fait de voir des gars prometteurs comme Darius Garland, Collin Sexton, Jarrett Allen. Larry Nance Jr. et moi avons développé une excellente relation. Je pense que notre équipe va dans la bonne direction.

Un comportement pour le moins étrange de la part de l’ancien de Minnesota, qui cherche peut-être à bien se faire voir d’ici la fin de saison, et remonter ainsi sa cote. Cette stratégie, il pourra également l’appliquer sur le terrain. Les Cavs n’ont plus rien à joue, c’est donc l’occasion pour lui d’enchaîner les grosses performances sans trop se poser de questions sur le résultat final. À moins que la franchise ne décide de le bencher complètement.

Publicité

Bloqué à Cleveland depuis trop d’années, Kevin Love commence à inquiéter de par ses sorties bizarres dans les médias et sur le terrain. Les Cavs ont donc tout à gagner à se séparer de lui, récupérant de cette façon un spot dans le roster à l’intersaison. Quant à Love, il pourra tenter sa chance chez un prétendant au trophée Larry O’Brien.

Cleveland Cavaliers Déclarations Kevin Love NBA 24/24

Feed NBA 24/24