Publicité

NBA – Shams annonce les 5 coachs sur un siège éjectable dont 2 grosses franchises !

Mike Budenholzer a pris un risque payant pour faire progresser son équipe
(DR)

À quelques semaines du début des playoffs, certaines franchises pensent déjà à l’après, et notamment à l’avenir de leur coach. D’après Shams Charania, 5 entraineurs seraient sur un siège éjectable, dont deux presque assurés de disputer les playoffs !

Publicité

À l’aube des playoffs, certaines équipes commencent à penser à leur avenir. Quels joueurs faudra-t-il prolonger lors de l’intersaison, quel profil va-t-il falloir attirer lors de la free agency, quel jeune talent mérite d’être appelé le soir de la Draft ?.. Toutes ces questions sont abordées dans les bureaux, même dans les franchises qui viseront le titre cet été.

Et pour certaines équipes décevantes ou en bout de cycle, la question du coaching va également se poser… D’après Shams Charania et Sam Amick de The Athletic, 5 entraineurs seraient en très mauvaise posture pour la saison prochaine. Il risque d’y avoir du changement sur les bancs !

Publicité

Voici les entraineurs potentiellement sur un siège éjectable à l’approche des playoffs : Terry Stotts des Blazers, Mike Budenholzer des Bucks, Nate Bjorkgren des Pacers, Luke Walton des Kings, et Scott Brooks des Wizards.



Quelques gros noms, mais pas réellement de surprise dans cette liste livrée par Shams Charania et Sam Amick… En effet, si Mike Budenholzer et Terry Stotts sont régulièrement en playoffs avec leurs équipes respectives et ont réussi quelques beaux parcours par le passé, ils ne semblent pas en mesure de faire franchir le dernier cap à ces effectifs pourtant très talentueux. Dans les deux cas, leur seul salut semble être un titre, ce qui est assez improbable…

Publicité




À Washington, la situation semble être bien plus complexe… Scott Brooks vient en effet d’être élu coach du mois d’avril, et il pourrait bien mener ses Wizards à une qualification pour les playoffs totalement inespérée après le début de saison catastrophique. La question est désormais de savoir à qui les dirigeants vont attribuer la forme actuelle : Russell Westbrook et Bradley Beal, ou Scott Brooks ?

Enfin pour Nate Bjorkgren et Luke Walton, la messe semble déjà dite. Les Pacers devraient affronter les Wizards pendant les play-ins, et leurs chances sont bien minces, alors que les Kings n’auront même pas cette ultime opportunité. Selon toute vraisemblance, les deux jeunes entraineurs devraient être remerciés en fin de saison.

Publicité

Gagner n’est pas toujours une assurance pour un entraineur… Dans une franchise qui recherche l’excellence, être « bon » n’est pas suffisant... Mike Budenholzer et Terry Stotts pourraient le découvrir de manière cruelle.

Feed NBA 24/24