Publicité

NBA – « Les gens ne comprennent pas à quel point c’est dur »

Dwight Howard
Wally Skajir

Jouer en NBA, qui figure parmi les ligues sportives les plus compétitives au monde, n’a rien d’une sinécure. Y rester sur le long terme est encore plus dur, tout comme intégrer des classements prestigieux. Dwight Howard, qui est entré un peu plus dans l’histoire contre Detroit, l’a rappelé après le match.

Publicité

Titré l’an dernier avec les Lakers, Dwight Howard a enfin pu rayer cet objectif de sa liste. En rejoignant les Sixers à l’intersaison, le n°1 de la draft 2005 s’est mis en tête de tenter un dernier challenge en carrière, obtenir une bague avec la franchise de Pennsylvanie. En tant que doublure de Joel Embiid, il continue de contribuer sous les cercles, notamment au rebond. Ses 14 unités face aux Pistons lui ont d’ailleurs permis d’atteindre un milestone de haut rang :

Dwight Howard est devenu le 11ème meilleur rebondeur de l’histoire ce soir.

Publicité

Une très belle performance de la part de D12, qui pourrait même intégrer le Top 10 la saison prochaine. Le pivot s’est montré très humble après la rencontre, sans doute encore en train de digérer l’exploit qu’il venait accomplir. L’honneur qu’il ressentait était palpable en interview d’après-match :



C’est une bénédiction de pouvoir jouer à ce jeu pendant si longtemps et d’être un joueur qui est dans le top 11 des rebonds. Je ne pense pas que les gens comprennent à quel point il est difficile d’obtenir des rebonds et de se hisser dans la liste de certains de ces grands joueurs.

Publicité




Avec plus de 12 rebonds de moyenne en carrière (dont deux saisons à plus de 14 prises par rencontre, en 2008 et 2012), l’ancien franchise player d’Orlando figure sans contestation parmi les spécialistes en la matière. Quelque soit la franchise où il a joué, le double vainqueur du Slam Dunk Contest a toujours récupéré les shoots ratés à la pelle. Howard rappelle également qu’il l’a fait dans une ère où le basket a changé de façon drastique :

L’ère du basket-ball est différente, les rebonds ne sont pas seulement dans la peinture. Ils sont plus longs et il est donc très difficile d’obtenir des rebonds. Je suis donc très reconnaissant au Très-Haut de m’avoir donné un corps formidable pour aller chercher des rebonds. Cela demande beaucoup, donc je veux continuer à faire ce que je peux pour aider son équipe à gagner.

Publicité

Après avoir dépassé Walt Bellamy, Dwight Howard a désormais Nate Thurmond en ligne de mire. S’il maintient son niveau actuel, il devrait intégrer le Top 10 en 2021-22. À partir de là, pourquoi pas tenter de monter encore plus haut dans la liste ?

Déclarations Dwight Howard NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Feed NBA 24/24