Publicité

NBA – Draymond Green lâche son favori pour le titre… et snobe les Lakers !

Draymond Green réagit à une action sous le maillot des Warriors
Bleacher Report (DR)

Rouage inamovible de Warriors aux allures d’épouvantails entre 2015 et 2019, Draymond Green aborde cette année la postseason en position d’outsider. Il a donc pu désigner un favori autre que Golden State pour le titre, et n’a pas fait honneur à son ami LeBron James et ses Lakers.

Publicité

D’ici deux mois seulement, la communauté NBA devrait avoir une bonne indication sur l’identité du futur champion. Les Finales seront alors bien engagées, et pourraient même déjà être conclues en cas de grosse domination d’une équipe. Les Lakers, eux, sauront peut-être alors s’ils devront abandonner ou non leur statut de champions en titre.

Toujours pas qualifiés pour les phases finales, les Angelinos savent que la concurrence sera rude pour réaliser le back-to-back. Draymond Green lui-même estime qu’ils n’apparaissent pas comme les favoris à leur propre succession. Interviewé par Sam Amick de The Athletic, l’intérieur des Warriors voit une franchise de l’Est capable de prendre le dessus.

Publicité

Eh bien, je pense que c’est difficile de dire que les Brooklyn Nets ne sont pas favoris avec la force de frappe qu’ils ont. En plus, leurs trois gars (James Harden, Kevin Durant et Kyrie Irving) ont joué quoi, six matchs ensemble ? Sept matchs ensemble ? C’est dur de passer au-delà de ça. Donc c’est pas évident de les choisir d’emblée, sachant à quel point l’alchimie et le temps passé ensemble est important.



Mais je pense que s’il y a une équipe qui peut quand même y arriver, s’il y a une équipe qui peut battre le système – faute de meilleur terme – ils ont trois p*tain de gars qui peuvent se considérer dans le gratin de la ligue. Et ça, c’est difficile à arrêter. Donc s’il y a une équipe qui peut être l’exception à la règle, je pense que c’est eux.

Publicité




Fin connaisseur du jeu, Draymond n’oublie pas de pointer du doigt le manque d’automatismes que peuvent déplorer les 3 stars de Brooklyn. Steve Nash espère toujours pouvoir aligner le trio sur la fin de saison régulière, mais les occasions se font de plus en plus rares avant l’entame des choses sérieuses.

Malgré cet inconvénient, qui pourrait se révéler rédhibitoire pour bon nombre d’équipes selon Green, le talent pur de KD, Kyrie et Harden pourrait suffire à BKN. Il est vrai que sur le papier, aucun rival des Nets ne présente une telle armada offensive. Il leur faudra cependant éviter les blessures et autres fautes de concentration pour honorer le pronostic de Dray.

Publicité

Subjugué comme beaucoup d’observateurs par le trio de choc de Brooklyn, Draymond Green en fait assez logiquement le favori pour le titre. De quoi bien motiver un LeBron James mis dans l’ombre.

Feed NBA 24/24