Publicité

NBA – Le génial cadeau de Boban à un Warrior après l’avoir dégommé

Le pivot serbe des Dallas Mavericks, Boban Marjanovic, vient prendre des nouvelles de l'arrière des Golden State Warriors, Jordan Poole, au sol, après lui avoir asséné un vilain geste
Kyle Terada-USA TODAY Sports

Loin de porter la réputation d’un joueur violent, Boban Marjanovic a malgré tout été l’auteur d’un bien vilain geste envers un joueur de Golden State récemment. Son naturel est cependant revenu au galop, puisqu’il s’est empressé d’envoyer le présent parfait à sa cible.

Publicité

Avec 19.4 fautes par match, Dallas fait partie des 10 équipes les plus sanctionnées de la ligue. Elle ne doit cependant pas ce chiffre à Boban Marjanovic. Rarement utilisé par Rick Carlisle, le géant serbe se montre aussi doux sur les parquets que dans la vie. Sauf lors de quelques rares exceptions, comme lors de son dernier affrontement face aux Warriors. Jordan Poole peut en témoigner.

Publicité

Même si ce vilain coup asséné sur la tête de son adversaire n’avait visiblement rien d’intentionnel, Bobi a hérité d’un flagrante 2, et a donc été exclu. Mais plutôt que de pester outre-mesure contre cette décision arbitrale, il a préféré en rire, et s’enquérir de l’état de santé du jeune arrière. Ce, avant de chercher à se faire pardonner auprès de lui avec une douce attention.



« Jordan, je t’offre cette BIG BLANKET. J’espère qu’elle aidera ta tête à s’en remettre. »

Boban a envoyé à Jordan Poole un cadeau pour s’excuser de l’avoir accidentellement frappé. C’est vraiment le gars le plus appréciable de la ligue 🥺

Publicité




Contrairement aux durs à cuire de la ligue, Marjanovic semblait donc nourrir de gros remords pour une action plus maladroite qu’autre chose. Il a dès lors tenu à envoyer cette… couverture à Poole, histoire de ne pas garder une mauvaise image dans son esprit. Après ça, comment voulez-vous ne pas apprécier le bonhomme ?

Ce dernier n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai en matière de reconquête d’un de ses pairs via un petit cadeau. Sa bromance avec Tobias Harris en péril dans la bulle d’Orlando, Boban avait alors visé juste avec un geste qui avait sauvé leur relation. Être en froid avec le pivot des Mavericks peut donc avoir du bon !

Publicité

Même lorsqu’il sort de son admirable ligne de conduite, Boban Marjanovic n’attend jamais bien longtemps avant de redevenir le grand frère de toute la ligue. Jordan Poole doit dorénavant l’apprécier comme nous tous.

Feed NBA 24/24