Publicité

NBA – Les deux surprenants Lakers qui ont passé une soufflante dans le vestiaire

LeBron, Anthony, Davis, et Kyle Kuzma se concertent en plein match NBA des Lakers
Essentially Sports (DR)

Chahutés par les Warriors durant la 1ère période de leur match de play-in, les Lakers ont su trouver les ressources pour aller s’imposer. D’après LeBron James, ils doivent en partie cet accomplissement à deux joueurs de l’ombre du roster.

Publicité

Les grands rendez-vous de ce type ne se gagnent pas seulement sur le terrain. Habitués des joutes de ce calibre, les joueurs des Lakers ont pourtant été surpris d’entrée par des Warriors bien plus affamés qu’eux. Une qualification pour les playoffs en jeu, ce sont en effet les hommes de Steve Kerr qui ont le mieux débuté cette rencontre de play-in entre les deux franchises californiennes.

Les Dubs comptaient même 13 points d’avance à l’issue de la première période, parvenant parfaitement à contenir le cinq angelino et ses stars. Face à cette situation on ne peut plus défavorable, les champions en titre se devaient d’afficher un autre visage en seconde mi-temps. Ils l’ont fait, notamment grâce au coup de gueule de deux vétérans du vestiaire selon LeBron James.

Publicité



LeBron a déclaré que Markieff Morris, qui n’a pas joué ce soir et qui est actuellement en train de prendre des tirs sur le parquet, s’en est pris à ses coéquipiers à la mi-temps, et les a aidés à revenir remontés pour le 3ème quart-temps. Même chose pour Jared Dudley, qui ne les lâche jamais une seule seconde.

Publicité




Non, ce ne sont pas les leaders par l’exemple que sont LeBron James et Anthony Davis qui auraient permis à LA de changer d’attitude durant les 24 dernières minutes. Inutilisés sur le match, Markieff Morris et Jared Dudley se seraient donc malgré tout révélés précieux, honorant leur statut de cadres du groupe par leur prise de parole musclée à la pause.

Le changement s’est avéré drastique, puisque leurs coéquipiers ont dominé Golden State dans toutes les catégories statistiques au retour des vestiaires. Grâce à une défense retrouvée (10 interceptions), et surtout une attaque bien plus en verve (61 points inscrits, 48.9% au tir, 38.5% à 3 points), les Purple & Gold se sont donc épargnés un ultime match couperet vendredi.

Publicité

Tandis que la rotation courte des Lakers était à la peine, ce sont deux des joueurs mis au placard par Frank Vogel qui ont rallumé les lumières à la mi-temps. De l’importance des vétérans à fort caractère dans le vestiaire angelino.

Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA