Publicité

NBA – « Les gangsters de la bulle ça compte pas, le titre 2020 ne vaut rien »

Les superstars NBA Jimmy Butler et LeBron en confrontation directe lors d’un match entre le Miami Heat et les Los Angeles Lakers
Michael Reaves

Ces playoffs 2021 renouent avec une certaine normalité, évidemment bienvenue après l’étrangeté de la bulle en 2020. Cette dernière n’a d’ailleurs jamais cesser de faire parler, la preuve avec cette nouvelle punchline que les Lakers et le Heat apprécieront…

Publicité

Du public, de l’ambiance, des salles quasi-combles, de l’intensité. Tous ces ingrédients sont essentiels à une expérience parfaite en playoffs, et ils ont cruellement manqué en 2020. Face à une pandémie sans précédent, la NBA avait alors joué le coup au mieux en parvenant coûte que coûte à finir la saison, au prix d’une post-season bien étrange…

Les Lakers ont été couronnés, mais la légitimité de cette bague n’a eu de cesse de susciter d’épineux débats. D’un côté, ceux qui estiment qu’il s’agissait d’un des titres les plus durs à gagner de l’histoire. De l’autre, ceux qui considèrent que cette ligne sur le palmarès ne vaut absolument rien tant les dés avaient été pipés.

Publicité

Ce qui est certain, c’est que Charles Barkley peut être rangé dans cette dernière catégorie. Invité du show de Dan Le Batard, le Chuckster a fait montre de son franc-parler habituel pour évoquer le dossier :



Ecoute, ce basket dans la bulle là… Les gangsters de la bulle, ça ne compte pas. Le titre de 2020 ne vaut rien.

Voilà qui va faire plaisir aux Lakers et à leurs fans, si fiers d’avoir glané cette bague à Orlando l’an passé !

Publicité




Là où Barkley marque un point, c’est sur la différence de niveaux entre, par exemple, les 2 finalistes de l’édition 2020. Le Heat, si impressionnant dans la bulle, a connu une saison poussive conclue par un sweep humiliant aux mains des Bucks. Quant aux Lakers, ils n’ont eux aussi pas réussi à dépasser le premier tour…

Un tel jugement semble cependant un poil excessif. Ceux qui sont allés loin dans la fameuse « Bubble » l’ont aussi mérité, en apprivoisant au mieux certains éléments par rapport à la concurrence. De là à en faire un titre plus ou moins valeureux que les autres dans l’histoire ? Chacun se fera son avis.

Publicité

Charles Barkley ne veut plus entendre parler de la bulle, ni même de ceux qui y ont gagné le titre. D’après Sir Charles, ça ne compte pas, un point c’est tout !

Feed NBA 24/24