Publicité

NBA – 75.000 dollars d’amende pour avoir dragué Steph Curry !

maillot vintage warriors san francisco
(DR)

À un an de la fin de son contrat aux Warriors, Stephen Curry s’attire logiquement l’intérêt de plusieurs franchises. L’une d’elles, et plus précisément son président, s’est cependant montrée un peu trop pressante sur les réseaux, et en a payé le prix fort !

Publicité

Bien entendu, la saison 2021-22 revêtira un enjeu majeur pour la franchise dans sa globalité. Absents des playoffs depuis 2 ans, les Warriors souhaitent retrouver les Finales qu’ils ont si souvent fréquentées dans la décennie passée. Pour cela, ils comptent bien profiter des dernières belles années de leur trio Klay Thompson – Draymond Green – Stephen Curry.

Mais l’autre motif qui oblige Golden State à tout donner l’an prochain, n’est autre que la situation contractuelle de son meneur star. Celui-ci verra son bail s’achever à l’issue du prochain exercice, et reçoit déjà de nombreux appels du pied. L’un d’eux est d’ailleurs intervenu il y a quelques jours, sur Twitter, tandis que le Chef félicitait le carton à 30 points réalisé par son petit frère, Seth, lors du Game 5 entre Sixers et Wizards.

Publicité

Steph Curry : Eh yo Seth Curry… T’as fait un carnage ce soir !

Daryl Morey : Rejoins-les

Publicité

Président des opérations basket des Sixers, Daryl Morey a ainsi livré ce drôle de tweet, qui, en apparence, suggère à Steph de venir retrouver son frère en Pennsylvanie prochainement. De par sa position, l’exécutif a évidemment provoqué un énorme buzz avec cette déclaration. Il a par la suite tenté de s’en expliquer, de façon assez brouillonne.



Mon Dieu les gars, je parle du fait qu’on est tous ravis que Seth Curry soit ici, aux Sixers – rien d’autre !

Publicité




Pas convaincu par cette explication ? Figurez-vous… que la NBA non plus. Adam Silver et ses adjoints n’ont en effet attendu que quelques jours pour réagir à toute cette affaire, et a pour cela employé les grands moyens.

Le président des 76ers Daryl Morey, ainsi que la franchise, ont tous deux écopé d’une amende de 75.000$ pour avoir dérogé à la règle anti-tampering de la ligue. L’amende intervient en réponse à une publication sur les réseaux sociaux de Morey, réalisée le 3 juin, concernant la star des Warriors Stephen Curry.

Publicité

La ligue a visiblement perçu le post de Morey de la même manière que la plupart des internautes, et a donc décidé de lourdement le sanctionner, au même titre que son employeur. Après ça, pas sûr que l’ancien GM des Rockets partage de nouveau ses discours de recrutement sur la toile. Ou en tout cas, avec plus de subtilité.

S’ils souhaitent pouvoir assumer le salaire de Stephen Curry d’ici deux ans, les Sixers et leur président vont devoir éviter de répéter ce genre de dérapages. À force, les caisses risquent de rapidement se vider, et donc de faire capoter toutes leurs démarches.

Feed NBA 24/24