Publicité

NBA – Draymond rage sur Rudy Gobert après son sacre de DPOY !

Draymond Green et Rudy Gobert
(DR)

Élu défenseur de l’Année en 2017, Draymond Green espérait bien étoffer son palmarès avec un deuxième sacre dans cette catégorie. Devancé par Rudy Gobert, l’intérieur des Warriors a pesté contre ce choix, affirmant qu’il méritait davantage le trophée.

Publicité

Ben Wallace, Dikembe Mutombo, Dwight Howard et… Rudy Gobert. Voilà à quoi se résume le casting de joueurs ayant remporté au minimum trois titres de Défenseur de l’Année dans l’histoire de la NBA. Couronné en 2018 et 2019, le pivot français vient de rejoindre ce club, avec un troisième sacre obtenu ce mercredi.

Largement plébiscité par les votants, Gobzilla a notamment laissé sur le carreau Ben Simmons, son principal concurrent pour la distinction, mais aussi Draymond Green, 3ème du classement. Ce dernier n’a pas particulièrement bien accueilli cette nouvelle, comme il l’a montré dans une interview accordée à Taylor Rooks de Bleacher Report.

Publicité

Entre Rudy Gobert, Ben Simmons et Bam Adebayo, il n’y a pas un seul joueur capable de contrôler le jeu en défense. Je trouve que ce que Gobert fait défensivement est incroyable. Sa façon de protéger la raquette est incroyable. Mais la défense, c’est plus que la protection de la raquette.



Déjà incisif envers la star du Jazz par le passé, le big man de Golden State, l’image que se fait le grand public d’un excellent défenseur serait erronée.

Vous ne jugez pas la défense comme vous le faites avec l’attaque. Il n’y a aucune situation offensive où vous ne voulez pas Stephen Curry, James Harden ou LeBron James sur le parquet. Eh bien, devinez quoi ? Il n’y a aucune situation défensive où vous ne me voulez pas sur le parquet.

Publicité




Avec ces paroles, Draymond cherche à montrer qu’il peut aussi bien contenir un extérieur rapide et shooteur, qu’un intérieur physique et rugueux. Caractéristique que ne possédaient pas ses rivaux cités ci-dessus. Il poursuit :

Tout le monde est là : « Oh regardez, ce gars mène la ligue au niveau des interceptions ou des contres. » Mais est-ce qu’il existe une situation dans laquelle vous pouvez mettre ce joueur dans une position inconfortable ? Pour la plupart, oui. Mais moi, vous ne pouvez pas me mettre dans une situation défensive où je serais dans une position inconfortable.

Un moyen comme un autre de critiquer la défense de Gobert, régulièrement affiché par des arrières cette saison avec de vilains moves.

Publicité

Draymond Green n’accepte visiblement pas sa défaite facilement, et continue de penser qu’il aurait bien dû être celui récompensé pour ses prestations défensives cette saison. Malheureusement pour lui, la sentence le concernant est irrévocable.

Feed NBA 24/24