Publicité

NBA – Le trade entre 2 stars qui a capoté à la deadline en mars !

Les superstars Joel Embiid, Giannis Antetokounmpo, Kemba Walker, Bam Adebayo et Donovan Mitchell lors du All-Star Game NBA 2020
Stacy Revere

Malgré une journée agitée, la trade deadline du 25 mars dernier n’a vu aucune star d’ampleur débarquer chez un contender. Le scénario aurait pourtant bien pu arriver, puisque deux franchises ont bien failli effectuer… un échange de gros noms !

Publicité

Evan Fournier aux Celtics, Nikola Vucevic à Chicago, Aaron Gordon aux Nuggets, Rajon Rondo aux Clippers, Victor Oladipo au Heat… et pas grand chose d’autre. La dernière deadline des transferts en NBA se sera révélée riche en mouvements, avec pas moins de 16 deals conclus sur les 15 dernières heures avant la clôture du marché.

Néanmoins, les quelques joueurs renommés transférés dans cette période n’ont pas acquis un rôle majeur dans leur nouvelle terre d’accueil. Cela aurait pourtant bien pu être le cas, avec un trade qui n’a finalement pas abouti entre Celtics et Spurs. Interrogé par NBC Sports Boston, Chris Mannix révèle près de 3 mois après les dessous des négociations.

Publicité



Le front office des Celtics cherchait à se débarrasser du contrat de Kemba Walker dès la fin de la bulle, l’an dernier. Ils n’y sont pas parvenus, malgré des discussions avec plusieurs équipes ces derniers mois. On m’a dit qu’ils avaient évoqué un deal impliquant Kemba Walker et LaMarcus Aldridge, quand Aldridge était toujours à San Antonio.

Publicité




Avant de faire l’objet d’un buyout, et de rejoindre les Nets pour finalement annoncer sa retraite quelques semaines plus tard, LaMarcus Aldridge aurait donc bien pu poser ses valises dans le TD Garden. Plus que son profil, c’est bien la situation contractuelle de l’intérieur qui semblait intéresser les C’s selon le journaliste de Sports Illustrated.

Ils ont surtout envisagé ce trade parce qu’Aldridge était dans sa dernière année de contrat, alors qu’il reste encore deux ans à Kemba Walker pour environ 76 millions de dollars.

Faute d’avoir trouvé un accord avec San Antonio, les dirigeants de Boston espèrent désormais se séparer du meneur cet été. Cela tombe bien, puisque deux prétendants se seraient déjà manifestés.

Publicité

Au lieu de filer à Brooklyn, LaMarcus Aldridge aurait pu renforcer… leurs premiers adversaires en playoffs. Kemba Walker, lui, aurait sans doute retrouver la lumière qui lui manque tant aux Spurs.

Feed NBA 24/24