Publicité

NBA – Perk lâche son Top 5 des big men actuels, deux francophones dans la liste !

Kendrick Perkins est un ancien joueur toujours actif dans la sphère NBA. Il s'est prononcé sur son favori pour le titre 2020.
(DR)

Malgré 14 saisons et 782 matchs disputés dans la ligue, Kendrick Perkins n’a jamais eu l’honneur de se considérer dans le gratin des bigs en NBA. Cela ne l’a pas empêché de dresser une liste de la sorte avec 5 de ses successeurs, où figurent notamment deux anciens de Pro A !

Publicité

S’il y a bien un constat qu’a permis d’apporter la saison qui vient de s’écouler, il s’agit bien du retour en grâce et aux sommets des grands en NBA. Mis de côté suite au récent avènement des shooteurs, ces derniers ont retrouvé le rayonnement qui était leur par le passé. Celui-ci vient d’ailleurs d’être symboliser par le sacre en tant que MVP de Nikola Jokic.

Le pivot serbe est loin de se placer comme l’unique représentant de cette nouvelle génération d’intérieurs dominants. Kendrick Perkins en veut pour preuve son classement des 5 meilleurs éléments de cette catégorie, livré dans l’émission KJZ, et qui ne manque certainement pas de qualité. Parmi eux : pas moins de deux joueurs bien connus du public français !

Publicité

À la 5ème place, je mets Clint Capela. Un gars qui vous compile 15 points et 14 rebonds par match, et qui s’occupe de la défense pour les Atlanta Hawks. En numéro 4, je choisis Rudy Gobert, le Défenseur de l’Année qui fait son taf en défense. Le grand Français est le maitre dans son domaine.

Publicité

Certes situés aux deux dernières places de la liste, Capela et Gobert peuvent malgré tout se satisfaire d’apparaitre dans un tel Top 5. Cela doit particulièrement faire plaisir à l’international suisse, récompensé après une grosse saison du côté d’Atlanta. Dans le même temps, le trophée de DPOY de notre Rudy national parle pour lui. Perk poursuit avec son podium :



En 3ème place, je prends Anthony Davis, ok ? AD est un talent générationnel. Je sais qu’il s’est blessé cette saison, mais quand il est en bonne santé, il a prouvé qu’il pouvait dominer n’importe qui. D’ailleurs, on voit Domantas Sabonis à l’écran, et c’est parce que je l’ai enlevé. Il est dans mes mentions honorables.

Publicité




En numéro 2, je mets Joel Embiid, le Big Philly. C’est un problème, une version de 127 kilos de Hakeem Olajuwon. Vous ne pouvez pas l’arrêter. Bon jeu de jambes, bon toucher, il a le tir à mi-distance, il a le jeu au poste, des retournements rapides, et il est athlétique malgré les apparences, parce qu’il peut faire des windmills.

Et pour finir, j’ai sélectionné le MVP, Nikola Jokic ! Le Larry Bird moderne, dans un corps de plus de 2m10 ! Ce gars sait ralentir le jeu, et je ne sais pas comment il fait, mais il arrive à faire tout ce qu’il veut. C’était Big Perk, et voila mon Top 5 des big men en NBA !

Publicité

L’ancien champion avec les Celtics respecte donc en quelques sorte les votes pour le MVP, puisqu’il maintient Nikola Jokic devant Joel Embiid. Pour le reste, la présence d’Anthony Davis à la 3ème place ne devrait faire l’objet d’aucun débat. Certains estimeront même qu’il pourrait postuler à une meilleure position, si c’est bien son niveau en bonne santé qui est pris en compte.

Clint Capela, Rudy Gobert, Anthony Davis, Joel Embiid, Nikola Jokic : Kendrick Perkins livre là un bien joli Top 5 des big men… qui plus est avec un sérieux accent français.

Feed NBA 24/24