Publicité

NBA – Le GM des Lakers lâche un gros indice sur l’avenir de Dennis Schröder

Dennis Schröder refuse cash une extension aux Lakers NBA
(DR)

Désireux de rester aux Lakers, prié de partir par une bonne partie des fans, Dennis Schröder reste dans l’incertitude quant à son futur. Le meneur allemand a reçu de sérieux éléments de réponse de la part de son general manager, Rob Pelinka.

Publicité

Après 7 saisons passées en NBA, il attendait encore de pouvoir prétendre sérieusement au titre avec l’une de ses équipes. Passé par les Hawks puis le Thunder, Dennis Schröder pouvait enfin estimer avoir cette chance cette année. Recruté par les Lakers durant la dernière intersaison, il n’a cependant pas su saisir l’opportunité qui se présentait à lui.

Décevant sur les parquets, souvent révoltant en dehors, l’international allemand s’est placé comme l’un des principaux bouc-émissaires, suite à l’élimination des champions en titre au premier tour des playoffs. Dès lors, l’hypothèse d’un départ cet été n’a pas tardé à poindre, d’autant plus au vu de sa situation contractuelle.

Publicité

Agent libre non-restreint d’ici quelques semaines, le meneur de 27 ans a laissé entendre qu’il souhaitait se rattraper, et effectuer une nouvelle pige à Los Angeles. Obtiendra-t-il gain de cause ? Rob Pelinka a sérieusement suggéré que ce pourrait être le cas, dans des propos rapportés par Corey Hansford de Lakers Nation.



Je pense qu’on peut tous admirer l’éthique de travail de Dennis, et le fait qu’il est un immense compétiteur des deux côtés du terrain. Il harcèle ses adversaires, les défend sur tout le terrain, plonge sur les ballons perdus, apporte son énergie en défense, et a bien sûr la capacité de scorer au poste de meneur. Donc on apprécie toutes ces qualités chez lui.

Publicité




Un discours des plus élogieux pour Dennis The Menace, qui devrait précéder une prolongation selon certains. Or, la conclusion inverse peut également être tirée. En vantant les mérites de son joueur, le GM des Angelinos peut aussi espérer rafler une plus grosse contrepartie en cas de sign-and-trade d’ici quelques semaines.

Quoi qu’il en soit, l’exécutif a rappelé qu’une décision finale ne devrait pas être prise avant plusieurs mois dans ce dossier.

Août est encore loin, la free agency ne démarre que dans deux mois, et il y a encore beaucoup de choses à évaluer d’ici là. Mais Dennis est un joueur attractif pour nous, simplement par ce qu’il apporte.

Publicité

En manque de marge de manœuvre pour attirer un gros nom à la mène, les Lakers pourraient se résigner à offrir un nouveau contrat à Dennis Schröder. Les propos de Rob Pelinka laissent en tout cas la porte ouverte à cette éventualité.

Feed NBA 24/24