Publicité

NBA – La stat dingue où Nicolas Batum pilonne tous les Clippers !

Le joueur français des Los Angeles Clippers, Nicolas Batum, reçoit le ballon
DR

Précieux depuis son arrivée à LA, Nicolas Batum s’éclate dans les systèmes des Clippers. Au point où il est devenu le garant des victoires de son équipe ! Une stat impressionnante le voit ainsi dominer toute son escouade.

Publicité

Si Kawhi Leonard est en feu depuis le début des playoffs, Nicolas Batum réalise jusque là lui aussi une belle campagne. Malgré le départ chaotique des Clippers dans la série contre Utah, l’international tricolore fait le taf sur ces demi-finales de conférence, avec notamment une belle adresse au tir (48% au tir global, 47% de loin).

Auteur d’une ligne de stat bien touffue dans le Game 4 (7 points, 7 rebonds, 4 passes, 3 interceptions), Batman a encore été un facteur X pour les Californiens. Son ratio +/- a d’ailleurs de nouveau dépassé les +10. De nouveau, car si l’on se penche comme StatMuse sur cette campagne de playoffs, il domine tout son équipe dans cette catégorie !

Publicité

Nicolas Batum mène les Clippers avec un ratio +/- de +102 sur ces playoffs.

Ça fait 28 points de plus que le prochain Clipper (Terance Mann).



Une preuve de plus de l’importance de l’ancien Blazer au sein du groupe de Tyronn Lue. Le travail du Français ne se voit pas forcément dans les chiffres, celui-ci prenant à bras le corps les tâches obscures : défense loin du ballon, box-out au rebond… Il suffit de voir ses stats délirantes contre Luka Doncic pour s’en rendre compte.

Publicité




En un sens, son rôle fait penser à celui d’un Shane Battier dans les années 2000. Joueur peu connu du grand public, mais ô combien apprécié des différentes franchises par lesquelles il est passé, le double champion avec le Heat se démarquait par son QI basket et son sens du placement sur le terrain. Toujours au bon endroit, au bon moment. Ça vous rappelle quelqu’un ?

Les Clippers ne s’en plaindront pas, eux qui croient encore à la qualification en finales de conférence. Le plus dur a été fait en égalisant dans la série, reste à prolonger la streak. Le Game 5 sera déterminant pour les Angelinos, s’ils ne veulent pas subir une nouvelle désillusion après l’an dernier.

Publicité

Nicolas Batum est décidément le porte-bonheur des Clippers. Ceux-ci doivent probablement être en train de prier pour que rien ne lui arrive d’ici la fin de la postseason !

Feed NBA 24/24