Publicité

NBA – Trae Young efface CP3, Magic et Oscar Robertson avec 2 exploits all-time !

Le jeune meneur star NBA des Atlanta Hawks, Trae Young, a vu son père, Rayford, adresser un avertissement glacial aux New York Knicks à l'aube du match 2 de la série de premier tour de playoffs 2021
DR

Légèrement retombé dans l’ombre sur les deux derniers matchs face aux Sixers, Trae Young est ressorti de sa tanière avec fracas. Ce n’est en effet pas un, mais deux records de précocité qu’il a établi lors du Game 4 de la série, ce lundi !

Publicité

Une défaite, et leurs chances de qualification disparaissaient presque instantanément. Une victoire, et le suspense se voyait totalement relancé dans la confrontation. Vaincus 111-127 sur leur parquet 3 jours auparavant, les Hawks retrouvaient la State Farm Arena ce lundi, pour tenter de rééquilibrer les débats face aux 76ers.

Menés 2-1 dans la série, les hommes de Nate McMillan ont longtemps cru à une nouvelle désillusion. Mais le retard de 18 points qu’ils accusaient en fin de première mi-temps a progressivement disparu, notamment grâce aux coups de boutoir de Trae Young. Bien que maladroit (8/26, 3/11 à 3 points), le meneur d’Atlanta a bien noirci la feuille de stats, au point d’inscrire son nom dans les tablettes de la ligue.

Publicité



Trae Young est le plus jeune joueur dans l’histoire de la NBA à compiler au moins 25 points et 15 passes décisives dans un match de playoffs.

Auteur de 25 points et… 18 assists, Ice Trae a donc fait parler ses talents de meneur de jeu pour conduire les siens vers la victoire (103-100). Il a dans le même temps surpassé de bien jolis noms avec sa performance.

Publicité




Chris Paul (22 ans et 352 jours), Kevin Johnson (23 ans et 59 jours), Oscar Robertson (23 ans et 113 jours) ou encore Magic Johnson (23 ans et 262 jours) n’ont par exemple pas fait le poids. Mais là n’est pas la seule marque historique qu’est parvenu à décrocher Young. Il a également devancé une légende de sa propre franchise en termes de précocité.

Trae Young est le plus jeune joueur de l’histoire de la NBA à réaliser 18 passes décisives ou plus dans un match de postseason. Le précédent détenteur du record était Spud Webb, qui évoluait alors aux Hawks en avril 1986.

Publicité

Soirée productive pour Trae Young, qui s’envolera prochainement pour Philadelphie avec deux nouveaux jolis records dans les bagages. Il fallait bien ça pour venir à bout de Sixers décidément robustes.

Feed NBA 24/24