Publicité

NBA – Le très étonnant point commun entre Zion Williamson et Michael Jordan

Michael Jordan et Zion Williamson
Tim DeFrisco / Ezra Shaw

Après deux saisons en NBA, Zion Williamson s’est déjà établi comme un futur très grand de la ligue. Il va d’ailleurs rejoindre Michael Jordan sur un accomplissement en carrière. Toutefois, il n’y a pas forcément quelque chose de glorieux dans celui-ci…

Publicité

On peut dire que les Pelicans n’ont pas perdu de temps. Quelques semaines après la fin de saison prématurée de New Orleans (31-41, 11èmes à l’Ouest), les dirigeants de la franchise ont annoncé que Stan Van Gundy était relevé de ses fonctions. Le bilan décevant ainsi que les tensions entre le coach et son vestiaire auront certainement scellé son sort.

Résultat, Zion Williamson et ses coéquipier sont en attente d’un nouvel entraîneur en chef. Pas la meilleure des situations pour le n°1 de la draft 2019, qui peine à avoir de la stabilité dans le Bayou. Pour preuve, un twittos a rappelé à tout le monde le constat suivant, qui n’a généralement rien de bon pour un jeune joueur :

Publicité

Zion Williamson va connaître son troisième coach sur ses trois premières années en NBA.



Fait intéressant, il n’est pas le seul jeune joueur très prometteur à connaître ce genre de mésaventures. En effet, comme l’a rappelé un internaute sur Twitter, une certaine légende NBA a vécu la même chose lors de son arrivée dans la grande ligue. Laquelle, nous demanderez-vous ? Et bien, il s’agit ni plus de moins que de… Michael Jordan.

Publicité




Drafté en 1984, MJ va d’abord se retrouver sous les ordres de Kevin Loughery pour sa saison rookie. His Airness a même déclaré un jour que celui-ci était le coach le plus « fun » qu’il avait jamais eu. Il sera toutefois remplacé par Stan Albeck à l’orée de la saison 1985-86. Jordan forfait après s’être blessé au pied en début de campagne, les Bulls rateront la postseason, et Albeck se verra remercié. C’est Doug Collins qui prendra la relève l’année suivante.

Comme on le sait, ce n’est pas cette période turbulente pour Chicago qui a empêché le n°23 de devenir une icône absolue du basket, d’autant plus qu’il est resté fidèle à sa franchise. Zion pourra peut-être y voir un signe de faire de même avec NOLA. La Louisiane est l’un des plus petits marchés de la ville, mais c’est justement ce qui pourrait faire grandir sa légende en cas de succès futurs.

Publicité

Comme Michael Jordan, Zion Williamson aura connu une sacrée valse des entraîneurs pour ses débuts en NBA. Reste à savoir qui sera le prochain tacticien des Pelicans, et s’il peut leur permettre de franchir un cap décisif.

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24 Zion Williamson

Feed NBA 24/24