Publicité

NBA – Après le flop des Bleus contre la Hongrie, Evan Fournier recadre les haters

Le joueur NBA des Boston Celtics, Evan Fournier, s'est adressé fermement aux détracteurs de l'équipe de France de football après le match nul obtenu par cette dernière face à la Hongrie, lors de son deuxième match dans l'Euro 2020
@karimbenzema / Sarah Stier

En vacances depuis l’élimination de ses Celtics face aux Nets, Evan Fournier suit avec assiduité le parcours de l’équipe de France de football à l’Euro 2020. La dernière prestation ratée des Bleus, face à la Hongrie, l’a d’ailleurs poussé un livrer un semblant de coup de gueule.

Publicité

Malgré le calendrier bien chargé qu’ils réservent à leurs participants, les playoffs laissent quelques heures de temps libre aux joueurs NBA. Nicolas Batum l’a par exemple rappelé ces derniers jours, avec une occupation liée directement à Omar Sy. Cependant, il est encore plus facile de s’adonner à ses passions annexes en étant éliminé de la postseason.

Dans le cas d’Evan Fournier, la sortie de route des Celtics contre Brooklyn, il y a désormais plus de deux semaines, lui permet d’assister aux rencontres de l’équipe de France de football dans le cadre de l’Euro 2020. Tenue en échec par la modeste Hongrie, ce samedi, cette dernière reçoit de nombreuses critiques sur les réseaux, notamment pour son style de jeu peu flamboyant. Un constat qui a quelque peu remonté l’arrière français.

Publicité



Publicité




Pour Fournier, les analyses et autres observations qui peuvent être lues sur le web n’auraient aucune valeur. Selon lui, il serait impossible de tenir compte de l’ensemble des données d’un sport sans le pratiquer au plus haut niveau, hormis en se plaçant comme un « expert ». Dès lors, il se garde bien d’émettre ses réserves sur le fond de jeu des hommes de Didier Deschamps, et se contente de les soutenir devant son écran de télévision.

Publicité

Amusé de trouver des milliers d’apprentis-sélectionneurs sur la toile, Evan Fournier conseille à ces derniers de laisser la critique aux spécialistes. Un avis qu’il applique sans doute également au basket.

En direct : toute l'actu NBA