Publicité

NBA – D-Book au sommet, Kendall Jenner réagit à la « malédiction Kardashian » !

La star NBA des Phoenix Suns, Devin Booker, a effectué une arrivée bling-bling lors du Game 1 opposant son équipe aux Denver Nuggets, laissant même sa compagne Kendall Jenner pantoise
Barry Gossage / YouTube (@POOSH)

En feu complet dans ces playoffs, Devin Booker parvient pour l’instant à échapper au mythe de la célèbre « Kardashian Curse ». Cette dernière a justement fait l’objet d’une grosse mise au point de la part de sa petite amie, Kendall Jenner.

Publicité

L’exemple de Lamar Odom reste sans doute le plus parlant envers le plus grand nombre, mais aussi le plus extrême. Celui de Chandler Parsons, dont le nom a sans doute été oublié par bon nombre de fans, parle également pour lui. La malédiction qui s’abat sur les joueurs sortant avec des membres de la famille Kardashian se place ainsi comme une légende urbaine de longue date.

Celle-ci ne se limite d’ailleurs pas aux joueurs NBA. Reggie Bush ou encore Odell Beckham Jr. en ont également subi les foudres en NFL. Pourtant, un nouveau venu dans la célèbre famille semble être épargné par le mauvais sort : Devin Booker. En couple avec Kendall Jenner depuis plus d’un an, il n’est jamais apparu aussi bon et en réussite que depuis le début de sa relation avec la top-model.

Publicité

Pour sa première campagne de playoffs, l’arrière des Suns se place même comme l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Avec des moyennes de 29.0 points, 7.4 rebonds et 5.4 passes, ainsi qu’un dernier match d’exception face aux Clippers, D-Book surfe sur une dynamique folle. C’est dans ce contexte que Kendall a décidé de détruite le concept de « curse » sur l’antenne de E!.



Publicité




Ce que je n’apprécie pas dans toute cette histoire, c’est que la faute est rejetée sur nous. Je pense plutôt que les hommes devraient assumer leurs responsabilités. En plus de ça, factuellement, ça ne tient pas debout.

Pas question pour la jeune femme d’assumer les prétendus torts de ses ex, plutôt nombreux dans la ligue. Sa sœur, Kylie, et sa mère, Kris, lui ont emboîté le pas pour défendre l’honneur de la famille, avec des contre-exemples bien précis.

Kylie Jenner : Travis (Scott) s’en sort plutôt bien !

Kris Jenner : On a aussi deux titres de champion NBA (3, Lamar Odom en 2009 et 2010, Tristan Thompson en 2016, ndlr), un superbowl… Il faut compter tous les succès qui ont été obtenus !

Publicité

Souhaitons à Devin Booker qu’il vienne ajouter un nouveau trophée Larry O’Brien au palmarès des Kardashian, de manière à appuyer les propos de sa compagne et de ses proches.

Déclarations Devin Booker NBA 24/24

Feed NBA 24/24