Publicité

NBA – Le gros aveu de Deandre Ayton sur son game-winner dingue

Mark J. Rebilas-USA TODAY Sports

Héros du Game 2 face aux Clippers grâce à son alley-oop victorieux, Deandre Ayton a sans doute vécu le plus beau moment de sa carrière de joueur NBA. Il est cependant revenu sur cette séquence mémorable avec honnêteté, lâchant une grosse confession peu flatteuse pour lui.

Publicité

La menace est connue de tous avec un temps restant aussi court, et a pourtant été fatale aux Clippers. Avec 0.9 secondes à jouer dans le match 2 contre Phoenix, ces derniers disposaient encore d’une avance d’un point. Ce, avant que Deandre Ayton ne vienne claquer un alley-oop d’école, qui s’avèrera au final décisif pour l’issue de cette rencontre (104-103).

Publicité

Mais si le public a immédiatement exulté, commentateurs et joueurs se sont d’abord montrés indécis. En effet, les ralentis montrent bien que le pivot rabat le ballon, alors que ce dernier se trouve encore sur le cylindre imaginaire de l’arceau. Un acte répréhensible en temps normal… mais pas sur remise en jeu. Une nuance dont le héros de la soirée avoue ne pas avoir eu connaissance avant les faits, auprès de Marc J. Spears et The Undefeated.



Je ne connaissais même pas la règle de la ligue, et le fait que ça n’allait pas être considéré comme une interférence offensive du panier. Je ne savais pas que j’avais le droit de toucher le ballon au-dessus du cylindre. J’ai entendu le public célébrer, mais je me suis demandé si ça comptait. J’ai essayé de faire croire que j’avais déjà vécu ça.

Publicité




L’intérieur bahaméen devra visiblement revoir son jeu d’acteur, car son incertitude pouvait clairement se lire sur son visage après sa claquette. C’est donc avec retenue qu’il a dans un premier temps célébré son game-winner, avant de laisser éclater sa joie suite à la validation des arbitres. Un moment qui restera gravé dans sa mémoire, à n’en pas douter.

En même temps, je voulais vraiment savoir si le panier allait compter. Je n’étais pas bien sûr de ce qui allait se passer. Mais après, ils ont dit qu’il était valable, et il y a eu beaucoup d’émotions et de cris. Il se passait tellement de choses, et j’attendais juste que les arbitres viennent donner leur confirmation par rapport à leur jugement initial.

Publicité

Honnête sur sa méconnaissance des règles, Deandre Ayton n’aura donc pas payé cette dernière. Sa franchise des Suns l’en remercie, elle qui se présente désormais à Los Angeles avec une avance de 2-0 dans la série.

Deandre Ayton Déclarations NBA 24/24 Phoenix Suns

Feed NBA 24/24