EDF U19 – La France en demie, l’énorme séquence de Wembanyama en 6 secondes chrono !

Le prodige de l'équipe de France U19, Victor Wembanyama, a signé une nouvelle séquence hallucinante face à la Lituanie
FIBA (DR)

La France est en demi-finale des Mondiaux U19 après un match irrespirable (84-79 ap). Toujours aussi précieux pour son équipe, Victor Wembanyama a encore régalé le public et les scouts présents en Lituanie, avec un enchainement de classe express dans la difficile victoire des siens… et une énorme feuille de stats.

Publicité

Le danger qu’il représente devait pourtant déjà être bien connu des équipes adverses avant le début de la compétition. Prospect à la notoriété mondiale désormais, Victor Wembanyama apparaissait comme la menace n°1 de l’équipe de France à l’orée de la Coupe du monde U19. Le présage se vérifie bel et bien ces derniers jours, avec des prestations XXL livrées par l’intérieur.

En préchauffe face à la Corée, étincelant contre l’Espagne, puis solide au moment d’affronter l’Argentine, la jeune talent recruté par l’ASVEL a poursuivi son récital en huitième de finale. Cauchemar du Mali, il s’est notamment distingué avec un shoot venu d’ailleurs, sous les yeux de nombreux scouts venus pour l’observer.

Publicité

Évidemment titulaire pour relever le défi lituanien en quarts, Wembanyama s’est à nouveau chargé de faire le spectacle. Il est même parvenu à afficher ses qualités des deux côtés du terrain en l’espace de quelques secondes, 6 exactement, avec un combo contre bloqué, rebond sauvé + dunk ravageur en contre-attaque de l’autre côté !



Ultra-actif en défense sur ce coup, le prodige tricolore a vu son sprint être récompensé sur la transition. Un highlight parmi tant d’autres lors d’une nouvelle rencontre de haute voltige de sa part, durant laquelle il aurait même pu signer… un game-winner, sans l’intervention litigieuse des arbitres.

Publicité

Au final, ses 20 points (10/16 au tir), 6 rebonds et… 8 contres (!) auront bien joué un grand rôle dans la qualification des Bleuets (84-79), après une prolongation menée d’une main de maître.

Bien évidemment, le top prospect n’a pas été le seul à se hisser à un très haut niveau. On peut noter le très gros match de Matthew Strazel (23 points, 5 passes), le sang-froid de Clément Frisch pourtant en difficulté en début de partie, ou encore la présence défensive de Lucas Ugolin. Dans tous les cas, les tricolores nous ont régalé, et empochent un succès au forceps, mérité.

Publicité

Aussi spectaculaire que précieux pour les troupes de Frédéric Crapez, Victor Wembanyama aura donc une nouvelle fois porté l’équipe de France vers la victoire. Rendez-vous dès samedi pour voir si le festival du big man villeurbannais se prolongera un peu plus.

Equipe de France (M) Equipes de France Jeunes (M) Les Bleus NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA