Publicité

NBA – La fois où Kobe a tellement trash-talké que LeBron lui a dit de se calmer

NBA LeBron et Kobe avec Team USA
Business Insider

Véritable légende du basket-ball, Kobe Bryant était également très fort pour entrer dans la tête de son adversaire. Ses moments de trash-talking figurent d’ailleurs parmi les meilleurs de l’histoire. L’un d’entre eux fut tellement intense que LeBron James himself a été obligé d’intervenir !

Publicité

Si Kobe Bryant était avant tout connu pour son scoring phénoménal et ses cinq titres de champion, le Hall of Famer avait également la langue bien pendue sur les parquets. Jamais le dernier à lâcher un commentaire assassin (et pas seulement envers ses adversaires…), l’ex-arrière des Lakers pouvait être infernal en match, perturbant son opposant à coup de piques incessantes. Un enfer, qu’on vous dit…

Puisque les Jeux Olympiques débutent dans quelques jours, on peut d’ailleurs se remémorer un moment de trash-talking très marquant du Mamba sur la scène internationale. Opposé à l’Argentine aux JO 2008, Kobe s’était alors fritté avec Luis Scola, intérieur aux dix saison NBA. L’échange s’était fait à la fois en anglais et en espagnol, et Kobe semblait tellement prêt à en découdre que LeBron James a dû y mettre un terme de façon préventive :

Publicité



Kobe (en espagnol) : C’est ça que je kiffe Scola

Scola : Parle en anglais, tu maîtrises mieux cette langue.

Kobe : Je vais te montrer quelles langues je parle… et je vais faire en sorte que tu comprennes parfaitement.

LeBron : C’est bon Kobe, c’est bon. On a saisi.

Publicité




Décidément, Bryant avait l’air chaud patate sur ce coup-là ! Ce n’est peut-être pas plus mal que le King soit intervenu, afin d’éviter un quelconque dérapage verbal (en anglais ou en espagnol). L’arrière s’est d’ailleurs vengé sur l’action suivante, comme la vidéo le montre bien, montant au dunk sans que Scola puisse y faire quoi que ce soit.

La suite, on la connaît tous. LeBron, Kobe & co. se sont défaits des Argentins, et ont fini par remporter l’or olympique au bout d’une finale grandiose disputée contre l’Espagne. Avoir gagné ce qui est considéré comme le plus beau match FIBA de l’histoire n’a fait qu’aider la « Redeem Team » dans sa mission, à savoir se réhabiliter aux yeux du monde.

Publicité

Aller provoquer Kobe Bryant n’a jamais été une bonne idée, et Luis Scola l’a appris à ses dépends en 2008. On aurait quand même bien voulu savoir ce que le Mamba était près à lui dire ! LeBron, ce rabat-joie…

Kobe Bryant LeBron James NBA 24/24 NBA Flashback Team USA

Feed NBA 24/24